---

SEINE-MARITIME.

Disparition inquiétante : Samir, un rouennais de 28 ans, n'a pas donné signe de vie depuis dimanche


infoNormandie / Mercredi 3 Mai à 18:30

Un appel à témoin a été lancé par les amis du jeune homme disparu sur les réseaux sociaux (Photo © Twitter)
Un appel à témoin a été lancé par les amis du jeune homme disparu sur les réseaux sociaux (Photo © Twitter)
Une enquête a été ouverte par les services de police de Rouen après la disparition inquiétante de Samir Chaouki. Le jeune homme, âgé de 28 ans, n'a plus donné signe de vie depuis la nuit du dimanche 30 avril. Sa famille et ses amis ont lancé un appel à témoin sur les réseaux sociaux. 

Samir a été vu pour la dernière fois par quelque-uns de ses amis avec lesquels il a passé la soirée et une partie de la nuit sur la rive droite de Rouen, près de la place de l'Hôtel de Ville. Il les a quittés vers 3h30. Il devait rentrer chez lui près du centre Saint-Sever, de l'autre côté de la Seine. Sans nouvelles de lui, le lendemain matin, sa petite amie, inquiète, a pris contact avec les proches du jeune homme, dont le téléphone portable est resté depuis désespérément muet.

Un homme tombé en Seine, près du pont Boieldieu

Pour l'heure, les recherches entreprises pour tenter de le retrouver sont restées vaines. Les proches et amis de Samir sont d'autant plus inquiets que cette même nuit de samedi à dimanche, un homme est tombé dans la Seine et son corps n'a toujours pas été retrouvé.

Il était autour de 4 heures du matin quand l'attention d'un passant qui traversait le pont Boieldieu a été attirée par des appels au secours. Ce témoin, âgé de 23 ans, s'est penché par dessus la rambarde et a aperçu un homme qui se débattait dans l'eau emporté par le courant en direction de l'île Lacroix.

Le signalement de Samir au moment de sa disparition :  il portait un blouson foncé, un pantalon noir et des bottines à lacets rouges.
Toute personne qui disposerait d'informations est invitée à prendre contact avec Raphaël au 06 76 37 77 26 ou avec la soeur de Samir au  06 63 18 18 70.

Des recherches vaines ce jeudi après-midi

De nouvelles recherches ont été entreprises ce jeudi après-midi entre 16h et 17h30. A bord d'un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie (SAG) d'Amiens, équipé d'une caméra thermique, les enquêteurs de la sûreté départementale ont survolé le fleuve à partir de l'endroit où un homme a été aperçu par un témoin dimanche vers 4 heures lançant des appels au secours. Aucun corps n'a été découvert.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook