Publicité.



Dieppe : prison ferme pour avoir roué de coups un passant dans une rue du centre-ville


Publié le Jeudi 6 Octobre 2016 à 13:58 l Actualisé le 06/10 - 15:34


Des peines de prison avec mandat de dépôt ont été prononcées à l'encontre des agresseurs par le tribunal correctionnel (Illustration)
Des peines de prison avec mandat de dépôt ont été prononcées à l'encontre des agresseurs par le tribunal correctionnel (Illustration)
Les auteurs de violences aggravées et en réunion ont été condamnés le 4 octobre à des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel de Dieppe (Seine-Maritime). Ils ont été écroués.

Les faits remontent au 15 septembre dernier, dans le centre-ville de Dieppe. Ce soir-là, vers 22 heures 30, un homme de 34 ans qui rentre chez lui à pied est agressé rue du Bœuf par un groupe de cinq désœuvrés alcoolisés. La victime est plaquée au sol, rouée de coups et aspergée de gaz lacrymogène. Le médecin lui prescrira quatre jours d'interruption temporaire de travail (ITT).

Violences gratuites

Le signalement des agresseurs fourni par la victime permet aux policiers de les identifier : tous les cinq sont très défavorablement connus des services de police de Dieppe. Connus aussi par le voisinage qui se plaint régulièrement d'être importuné par ces individus.

Placés en garde à vue, les auteurs des violences, âgés de 33, 29, 28 23 et 19 ans (deux dont SDF, trois sont domiciliés à Dieppe) ont reconnu les faits, confirmant avoir agi sans motif, gratuitement, sous l'effet de l'alcool.

Le tribunal, devant lequel ils ont été déférés mardi, a apprécié les motivations. Des peines de prison ferme avec mandat de dépôt ont été prononcées à l'encontre de chacun des prévenus : elles vont de 18 mois d'emprisonnement à 6 mois auxquelles s'ajoutent des peines allant de 6 et 4 mois avec sursis.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE