Publicité.



Deux torpilles allemandes de 7 mètres neutralisées au large de Boulogne-sur-Mer


Publié le Dimanche 24 Mars 2013 à 19:03 l Actualisé le 25/03 - 02:12


Une des deux torpilles de 7 mètres de long et de 2 tonnes chacune ont été repêchées (Photos Marine nationale)
Une des deux torpilles de 7 mètres de long et de 2 tonnes chacune ont été repêchées (Photos Marine nationale)
Du 19 au 21 mars, au large de Boulogne-sur-Mer, le Groupe de plongeurs démineurs (GPD) de la Manche et son bâtiment base le Vulcain ont mené une opération de neutralisation de deux torpilles allemandes de plus de 7 mètres. Le bâtiment de soutien régional (BSR) Élan et la vedette de gendarmerie maritime Scarpe ont apporté leur concours.

Datant de la Seconde Guerre Mondiale, les torpilles avaient été découvertes par des plongeurs amateurs, logées dans leurs tubes à proximité de l’épave d’un Schnellboat. Il s’agit d’un patrouilleur lance-torpilles allemand de 35 mètres très puissant (vitesse maximum de 40 nœuds) et armé à l’époque de 2 à 4 torpilles.

Périmètre de sécurité

Au total, 12 plongeurs démineurs basés à Cherbourg se sont relayés pour mener à bien cette opération. Avec le soutien du BSR Élan, les torpilles et leurs tubes ont été déplacés vers des points de pétardement prédéfinis, en lien avec la préfecture maritime. L’objectif étant d’effectuer le contre minage à distance pour ne pas endommager l’épave du patrouilleur allemand. Les gendarmes maritimes ont quant à eux assuré la police du plan d’eau et fait respecter les périmètres de sécurité.

Des torpilles de 2 tonnes chacune

Les engins détruits représentaient environ 800 kg d’explosifs en équivalent TNT. Chaque torpille et son tube pèse plus de 2 tonnes. Contrairement à l’épave du patrouilleur, très ensouillée, les torpilles représentaient un danger en particulier pour les activités de pêche. Elles devaient donc être détruites afin de garantir la sécurité des usagers de la mer.

Une opération de déminage en mer sous haute surveillance
Une opération de déminage en mer sous haute surveillance





ACTUALITE | Le chiffre du jour








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE