Deux suspects surpris dans une propriété placés en garde à vue à la gendarmerie d'Ecos


Vendredi 14 Novembre 2014 à 18:54 l Actualisé Dimanche 16 Novembre 2014 - 17:39



Les gendarmes sont particulièrement vigilants depuis des mois. Tout est mis en oeuvre pour enrayer la vague de  cambriolages qui secoue la Haute-Normandie (Photo d'illustration)
Les gendarmes sont particulièrement vigilants depuis des mois. Tout est mis en oeuvre pour enrayer la vague de cambriolages qui secoue la Haute-Normandie (Photo d'illustration)
Alors que la gendarmerie a renforcé sa surveillance et appelle les habitants à davantage de vigilance, deux cambrioleurs présumés ont été interpellés hier jeudi 13 novembre vers 18 heures à Civières, dans le secteur d'Ecos (Eure). Il s'agit de deux jeunes gens âgés de 20 ans et originaires des pays de l'Est.

Au départ, un appel téléphonique reçu par la gendarmerie. L'interlocuteur explique qu'il vient de mettre en fuite deux suspects qui se trouvaient dans la propriété de sa fille. Il fournit quelques indications sur la description des deux hommes.

Les gendarmes n'étaient pas loin

Tout va ensuite très vite. Un message est diffusé à toutes les patrouilles qui sont dans le secteur. L'une d'entre elles est à moins de 5 minutes et peut donc intervenir rapidement. Les deux suspects sont repérés et interceptés par les gendarmes d'Ecos, dans la commune vers 19 h 30..

Dans un même temps, un véhicule immatriculé en dehors du département est contrôlé avec un homme seul à bord. Lui aussi est originaire des pays de l'Est, mais il explique qu'il s'est perdu et qu'il cherche son chemin...  Faute d'éléments à charge, et après vérification de ses papiers, le conducteur de 28 ans est laissé libre.

La garde à vue des deux autres a été prolongée ce vendredi soir par le magistrat du parquet d'Evreux, afin de permettre aux gendarmes de poursuivre leurs investigations.

Les opérations de police technique et scientifique onr permis d'établir que les deux suspects seraient également les auteurs d'un cambriolage commis la veille sur Giverny. 

Présentés au TGI d'Evreux, les mis en cause ont été placés en détention provisoire en attendant d'être jugés.

Appel à la vigilance

La colonel Emmannuel Valot, patron du groupement de gendarmerie de l'Eure, a lancé un appel à la vigilance en début de semaine, après avoir constaté une recrudescence de vols par effraction dans le département. L'occasion de donner de précieux conseils pour détourner l'attention des cambrioleurs et permettre aussi (et surtout) leur arrestation.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com