Deux personnes originaires de la région de Fécamp sont décédées dans un accident de la circulation ce vendredi soir. Le drame est survenu à l'intersection de la D 149 et de la D 5, à la sortie de la commune de Cliponville, entre Fauville-en-Caux et Héricourt-en-Caux.

Deux morts dans un accident à un carrefour réputé dangereux du pays de Caux


Vendredi 24 Mai 2013 à 20:23 l Actualisé Vendredi 24 Mai 2013 - 22:22



Le conducteur de la Renault qui circulait sur la D5, traversait la D149 pour aller tout droit en direction d'Ourville-en-Caux au moment de la collision. Il n'aurait pas observé d'arrêt au "stop" selon des témoins. La fourgonnette de 9 places arrivait elle de Fauville-en-Caux par la D149 (photo Google Maps)
Le conducteur de la Renault qui circulait sur la D5, traversait la D149 pour aller tout droit en direction d'Ourville-en-Caux au moment de la collision. Il n'aurait pas observé d'arrêt au "stop" selon des témoins. La fourgonnette de 9 places arrivait elle de Fauville-en-Caux par la D149 (photo Google Maps)
Deux personnes sont décédées dans un accident de la circulation ce vendredi vers 18 h 50. Le drame est survenu à l'intersection de deux routes, la D 149 et la D 5, à Cliponville, entre Fauville-en-Caux et Héricourt-en-Caux.

Deux véhicules sont impliqués : une Renault Modus et une fourgonnette Peugeot aménagée en neuf places. On ne connaît pas encore précisément les circonstances de la collision, mais selon nos informations l'un des conducteurs n'aurait pas respecté un panneau de signalisation.

Un choc d'une extrême violence

Le couple âgé d'une soixantaine d'années qui se trouvait dans la Renault a été tué sur le coup, tandis que le conducteur de la fourgonnette, un homme d'une quarantaine d'années, père de quatre enfants et dont l'épouse est conseillère municipale à Cliponville, a été blessé. Il souffre d'une fracture ouverte à un genou. Il a été transporté à l'hôpital de Fécamp par une ambulance des sapeurs-pompiers après avoir été examiné par le médecin du SAMU. Il était à environ 400 mètres de chez lui.

Par précaution, les secours ont fait appel à l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 76. Trois ambulances et un véhicule équipé du matériel de désincarcération ont été mobilisés.

"Un drame qui aurait pu être évité"

Les victimes sont originaires de la région de Fécamp. Leur voiture circulait sur la D5, dans le sens Cliponville - Ourville-en-Caux. Selon des témoins, le conducteur ne se serait pas arrêté au stop au moment de traverser la D149 et alors qu'arrivait de Fauville-en-Caux la Peugeot conduite par un habitant de Cliponville. Le choc a été d'une extrême violence.

La route a été coupée à la circulation.

Les gendarmes de Notre-Dame-de-Gravenchon ont été chargés des constatations.

Pour le maire de Cliponville, Jean-Pierre Lévêque, qui s'est rendu sur place, c'est un drame qui aurait pu être évité. "Tout le monde sait que ce croisement est dangereux. Il y a très peu de visibilité à cet endroit. Depûis dix-sept ans que je suis maire, je ne cesse d'alerter le Département sur la nécessité d'aménager ce carrefour. A chaque fois, on me répond qu'il n'y a pas eu de mort ! Et ce soir, nous avons deux d'un seul coup."

Cet accident porte à 17 le nombre de tués depuis le début de l'année en Seine-Maritime. Tout récemment, dressant le bilan des accidents de la route dans le département, le préfet Pierre-Henry Maccioni mettait en cause le comportement des conducteurs. Lire ici.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com