Deux chauffeurs de bus de la TCAR menacés par des individus armés


Mardi 19 Février 2013 à 17:48

Les chauffeurs de bus de la TCAR à Rouen ont fait valoir ce mardi après-midi leur droit de retrait après l'agression avec armes à 48 heures d'intervalle de deux de leurs collègues. Du coup, plus aucun bus ne circule sur la ligne 10, jusqu'à mercredi matin, entre le Théâtre des Arts à Rouen et l'Hôtel de ville de Sotteville-lès-Rouen.

Dimanche soir vers 21 heures, un conducteur à l'arrêt à la station Simone de Beauvoir, dans le quartier de la Sablière (rive gauche de Rouen) a été menacé par deux individus dont l'un était armé d'un fusil à pompe semble-t-il . L'un des inconnus a réclamé la caisse au chauffeur mais au moment où ce dernier s'est levé les "braqueurs" ont pris peur et sont partis en courant.

L'employé de la TCAR n'a pas été blessé. Une plainte a été déposée à l'hôtel de police.

La seconde agression, sur un autre conducteur, s'est produite à la station Plantagenêt, dans le quartier Grammont, ce mardi en début d'après-midi. Un homme seul muni d'une arme qui ressemblerait à un paintball aurait menacé le conducteur de bus, avant de prendre la fuite sans rien demander.

Pour l'instant, selon les services de police, aucune plainte n'a encore été déposée.

Des enquêtes ont été ouvertes.










Publicité.














PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook
















cookieassistant.com