Publicité.



Deux chasseurs de mines de la Marine nationale en mission au large du Havre et d’Antifer


Publié le Jeudi 25 Février 2016 à 18:00 l Actualisé le 25/02 - 18:00


Deux chasseurs de mines de la Marine nationale en mission au large du Havre et d’Antifer
Le traitement des engins historiques est l'une des missions de la Marine nationale. En Manche – mer du Nord, c’est le Groupe de plongeurs – démineurs de la Manche, basé à Cherbourg (Manche) et des chasseurs de mines tripartites, stationnés à Brest (Finistère), qui opèrent tout au long de l’année, en mer et sur les 870 km d’estran de la façade maritime.

Du 29 février au 10 mars, deux chasseurs de mines tripartites (CMT) Céphée et Andromède seront dans la zone maritime de la Manche – mer du Nord, au large du Havre et d’Antifer, en Seine-Maritime.

L’objectif de leur mission est de sonder les fonds marins afin de localiser et de neutraliser tous types d’engins historiques.

Assistance à un chalutier
au large du cap d’Antifer


En marge de cette prochaine opération, hier mercredi 24 février, vers 17h30, le chasseur de mines Céphée, en opération de surmine devant Le Havre, a intercepté un appel émis par le chalutier « Galapagos » qui demandait l’assistance d’un plongeur pour désengager un filet qui s’était pris dans sa ligne d’arbre.

Une fois arrivé sur zone, le Céphée a mis son zodiac à l’eau avec deux plongeurs afin de procéder à l’opération sous-marine visant à dégager l’hélice et la ligne d’arbre. Seulement quinze minutes auront été suffisantes aux plongeurs pour mener à bien cette opération.

Après la récupération des plongeurs, les essais menés par le chalutier permettent de valider le bon fonctionnement de l’appareil propulsif et de reprendre sa route.

257 engins neutralisés en 2015

Cette intervention illustre le travail des chasseurs de mines qui opèrent régulièrement en Manche pour sécuriser les approches de certains ports. Ce type d’opération est conduit périodiquement, en lien avec le Centre opérationnel maritime (COM), afin de garantir un maximum de sécurité aux bâtiments accédant au port du Havre et d’Antifer.

En 2015, dans la zone Manche – mer du Nord, les chasseurs de mines français, basés à Brest ont neutralisé 257 engins.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE