Deux cambrioleurs arrêtés par des agents de sécurité dans l'enceinte du CHU de Rouen


Lundi 17 Février 2014 à 22:59 l Actualisé Lundi 17 Février 2014 - 23:49



Deux cambrioleurs arrêtés par des agents de sécurité dans l'enceinte du CHU de Rouen
SEINE-MARITIME - Deux hommes transportant d'étranges objets enroulés dans une housse de couette et dans une blouse blanche ont été interpellés dans l'enceinte du CHU de Rouen, samedi 15 février vers 17 heures. Ils n'avaient pas manqué d'attirer l'attention des agents de sécurité de l'établissement qui les ont appréhendés après avoir constaté qu'ils cachaient un téléviseur à écran plat et un ordinateur portable.

Les deux suspects avaient toutefois tenté de prendre la fuite à  la vue des vigiles mais ils ont été vite rattrapés et neutralisés jusqu'à l'arrivée des policiers.

Achetés sur internet

Interrogés sur la provenance de ce matériel, les individus âgés de 41 et 23 ans et tous deux hébergés dans un foyer à Rouen, ont certifié aux policiers avoir acheté le téléviseur et l'ordinateur sur Internet. De même, trouvés en possession de deux lettres au nom d'une femme domiciliée rue Orbe, ils ont déclaré les avoir ramassées sur la chaussée. 

Des affirmations qui n'ont pas trompé longtemps les policiers. Les investigations ont rapidement permis de faire toute la lumière sur la provenance de ces objets. Les enquêteurs ont été informés que deux hommes avaient été aperçus un peu plus tôt rue Saint-Hilaire. Un témoin les avait vu s'enfuir d'un immeuble où un feu de cave venait de se produire.

Ils avaient cambriolé une habitation

Un rapprochement a été fait entre ces deux suspects interpellés au CHU et le signalement donné par le témoin de la rue Saint Hilaire. Signalement qui correspondait exactement.

Les policiers ont pu être ainsi établir que le l'ordinateur portable et l'écran plat avaient été dérobés dans une habitation de la rue Saint Hilaire. Quant aux deux lettres, elles avaient été volées dans une boite à lettres ouverte à l'aide d'un "passe" volé à La Poste. La clé, découverte sur l'un des suspects, a été saisie.

Les deux hommes, placés en garde à vue, ont fait l'objet d'une procédure pour vol par effraction. Ils devront répondre de ces faits lors d'une prochaine audience du tribunal correctionnel de Rouen. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com