Vigilance jaune ce vendredi 3 février.

Des vents violents annoncés sur la Normandie : les recommandations sur terre et en mer


infoNormandie / Vendredi 3 Février à 10:02

Illustration©Préfecture27/Twitter
Illustration©Préfecture27/Twitter
Un coup de vent violent avec des pointes à 130 km/h sur les côtes est constaté ce vendredi matin sur l'ensemble des départements bretons ainsi que sur la Manche (placé en vigilance orange), la Mayenne, le Maine-et-Loire, la Loire-Atlantique et la Vendée. Cet épisode qui durera jusqu'en milieu d'après midi, présente un risque important pour la conduite automobile, des deux roues et des véhicules attelés, prévient Bison Futé.

Plusieurs départements, dont la Seine-Maritime, l'Eure, l'Orne, le Calvados et ceux d'Île-de-France sont placés en viligance jaune pour vent violent  par Météo France.

« Il est impératif d'adapter votre vitesse à ces conditions de circulation et d’anticiper le danger en particulier sur les ponts, après les zones boisées et lors de dépassement de poids-lourds ».


De son côté, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord appelle à la prudence l’ensemble des usagers de la mer compte-tenu des conditions météorologiques difficiles qui s’annoncent ce vendredi 3 février.

Un système dépressionnaire à 978 hectopascal se creuse aux abords de la pointe Finistérienne à la mi-journée  avant de s’évacuer vers le sud de l’Angleterre. A partir de la fin d’après-midi et jusqu’en fin de soirée, un vent d’ouest soufflera à 80-90km/h accompagné de rafales pouvant atteindre 130-140km/h notamment sur l'ouvert de la Manche et au large de la baie de Somme.

Les vagues pourront atteindre 6 à 7 mètres au large et 4 à 6 mètres en zone côtière.

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d'un état de mer difficile et de vents forts, les usagers de la mer sont appelés à la plus grande prudence.

Pour les plaisanciers, il est conseillé de différer tout départ en mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord. Toute perte de matériel en mer (annexe, voile...) doit être immédiatement signalée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS - numéro : 196). Pour les plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d'être particulièrement vigilants à ces phénomènes, notamment sur les plages et l'estran.

Composez le n°196 pour alerter le CROSS de tout problème grave dont vous êtes victime ou témoin.








Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook