Des agents de la police ferroviaire insultés et menacés de mort dans les Yvelines

Dans le train Paris - Mantes, un voyageur refuse de baisser sa musique. A la gare de Viroflay, des jeunes s'opposent à un contrôle et se rebellent..


Mardi 17 Février 2015 à 18:15 l Actualisé Mercredi 18 Février 2015 - 10:12



Les agents de la Sûreté ferroviaire (SUGE) lors d'un contrôle en gare de Vernon (Photo @infoNormandie)
Les agents de la Sûreté ferroviaire (SUGE) lors d'un contrôle en gare de Vernon (Photo @infoNormandie)
Journée noire ce mardi 17 février, dans les Yvelines, pour la Sûreté ferroviaire (SUGE), dont des agents ont été pris à partie, insultés et même menacés de mort pour l'un d'eux.

La première agression s'est produite en fin de matinée dans un train effectua,nt la liaison Paris - Mantes-la-Jolie (Yvelines). Un voyageur qui se trouvait à bord d'une rame  n'a pas accepté qu'un contrôleur lui demande de baisser le volume de sa musique. L'individu a alors insulté les agents de la police ferroviaire et s'est opposé à leur intervention. Il a tout de même été interpellé et remis aux mains des policiers venus le récupérer au premier arrêt, à la gare d'Epöne-Mézières.

L'agresseur, âgé de 18 ans et domicilié à Sartrouville, a été placé en garde à vue au commissariat de Mantes-la-Jolie pour "outrage et rébellion" à l’encontre de l'agent SNCF.

A Viroflay, ils s'opposent à un contrôle
 
En milieu d'après-midi, peu avant 16 heures, des agents de la SUGE décident de procéder au contrôle d'un groupe de six individus particulièrement virulents dans l'enceinte de la gare de Viroflay. Les jeunes gens manifestent violemment leur opposition à ce contrôle et prennent la fuite après avoir insulté et menacé de mort l'un des agents qui se rendait au commissariat de Versailles pour y déposer plainte.

Aucun des mis en cause n'a pu être interpellé. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com