Décharge de Nonant-le-Pin (Orne) : Ségolène Royal doit s'engager pour la préservation des terres, selon les anti-GDE


Jeudi 9 Octobre 2014 à 20:15 l Actualisé Vendredi 10 Octobre 2014 - 01:15



Près d'un an après le début du blocus contre la décharge de Nonant-le-Pin, dans l'Orne, la mobilisation se poursuit en dépit de l'expulsion des anti-GDE survenue lundi 6 octobre, par les forces de l'ordre.

Karima Delli, députée européenne Nord-Ouest
Karima Delli, députée européenne Nord-Ouest
Venue plusieurs fois sur le site pendant la campagne des européennes, Karima Delli, députée européenne EELV, viendra une nouvelle fois apporter son soutien aux militants et aux élus écologistes locaux « pour dénoncer ce projet insensé qui met en péril l'environnement, l'activité agricole locale et le bien-être des riverains ». Elle est attendue ce vendredi 10 octobre à 10h au haras de la brosse.
 
Karima Delli est, d'ores et déjà, intervenue auprès de Ségolène Royal pour lui demander d’intervenir « pour stopper ce projet inutile et dangereux ».
 
Après une visite du haras, les militants et les élus se rendront sur une ferme mitoyenne du site de GDE à la rencontre d'éleveurs et de cultivateurs (poneys, vaches et céréales).
 
La matinée se terminera par un échange avec les opposants à la salle des fêtes de Surdon (le quartier général provisoire du mouvement) où seront notamment abordés les problèmes juridiques liés à ce projet, les réponses politiques qui peuvent être apportés par les contestataires et enfin un point sur le projet de directive européenne sur les déchets à venir à l'agenda du Parlement européen.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com