Publicité.



Décès de Pierre Mauroy : Didier Marie salue la mémoire d’un "grand homme de gauche"


Publié le Vendredi 7 Juin 2013 à 15:24 l Actualisé le 07/06 - 15:29


Didier Marie, président du Département de Seine-Maritime, a réagi au décès de Pierre Mauroy, ancien Premier ministre de François Mietterand.

"Je souhaite exprimer ma grande tristesse à l’annonce du décès de Pierre Mauroy qui nous a quittés ce jour.
En mai 1981, c’est un militant socialiste de toujours, porteur de l’histoire de la gauche"française qui est entré à Matignon. Porté par la victoire de François Mitterrand qu’il avait largement contribué à construire, il était devenu le premier socialiste à occuper la fonction de premier ministre sous la Vème République, mettant en oeuvre, dans un contexte difficile, des mesures fortes qui ont changé la vie des Français et le visage de la France : la 5ème semaine de congés payés, les grandes lois de décentralisation, les 39 heures, la mise en place de l’impôt sur la fortune, l’abolition de la peine de mort, l’engagement résolu dans la construction européenne.

Homme de coeur et de conviction, il avait la solidarité chevillée au corps : engagé très jeune dans le combat politique, secrétaire national des jeunesses socialistes de 1955 à 1959, tout son parcours témoigne d’une volonté farouche de défendre les plus humbles et d’oeuvrer en faveur du progrès social. D’origine modeste, il enseigna d’abord dans un lycée technique avant d’acquérir, au tournant des années 60, des responsabilités politiques au niveau national, au sein de la SFIO. Aux côtés de François Mitterrand, il participa très activement à la fondation du Parti Socialiste en 1971, dont il deviendra premier secrétaire en 1992.

Fondateur de la Fédération d’éducation populaire Léo Lagrange, il a toujours placé la jeunesse, l’éducation et la culture au coeur de son engagement.

Très attaché à son département le Nord – par bien des aspects si proche du nôtre - et à sa ville de Lille qu’il dirigea pendant près de trente ans, il incarnait sa région comme personne : généreux, ouvert, haut en couleur, enthousiaste, attaché à ses racines ouvrières, profondément humain, il avait gagné la sympathie des Français.

Ses amis le pleurent aujourd’hui, et tous les Français lui rendent hommage. Je salue la mémoire de ce grand homme de gauche, de ce défenseur acharné de la liberté qui n’a jamais été prisonnier des dogmes et des chapelles, et qui a écrit des pages essentielles de notre histoire."




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE