Publicité.



Dans l'Eure, les dossiers en souffrance de deux passerelles fluviales sortent de l'oubli...


Publié le Lundi 30 Mai 2016 à 11:10 l Actualisé le 31/05 - 03:08


Les passerelles piétonnes permettant au public de franchir la Seine au niveau des écluses d'Amfreville-sous-les-Monts et de Notre-Dame-de-la-Garenne (Eure) vont faire l'objet d'importants travaux. Ces deux dossiers étaient en souffrance depuis trois ans.

Quelques heures de discussions auront suffi pour relancer deux dossiers en souffrance depuis au moins trois ans. Un accord a (enfin) été trouvé sur le financement des travaux lors d'une récente rencontre entre le préfet François Philizot (délégué interministériel au développement de la vallée de Seine), le directeur général des Voies Navigables de France (VNF), Marc Papinutt et le président du Département de l'Eure Sébastien Lecornu. 

200 000 personnes chaque année
sur la passerelle


Très concrètement le département de l'Eure va participer financièrement aux travaux de surélévation de la passerelle piétonne qui enjambe les écluses de Poses.

En effet dans le cadre du développement du trafic fluvial, notamment des porte-conteneurs, VNF souhaite depuis longtemps rehausser la passerelle piétonne qui passe au-dessus des écluses. De fait, sa hauteur actuelle (17,30 m) limite les péniches à transporter trois niveaux de conteneurs alors que les échanges commerciaux et les capacités des transporteurs justifient de passer à quatre niveaux.

De son côté le Département avait aussi à cœur de rénover un ouvrage qui répond à des besoins de déplacements domicile-travail des riverains et revêt un intérêt touristique croissant. La fréquentation annuelle de cette passerelle de 473 mètres de long (!) est estimée à 200 000 personnes.

Rouvrir la passerelle à
Saint-Pierre-la-Garenne


A noter aussi à proximité immédiate de la passerelle, la présence de la base de loisirs «Les trois lacs / Léry Poses». Une économie locale est également en développement à proximité de cette passerelle avec un restaurant et la serre géante Biotropica qui, chaque année, attire de plus en plus de visiteurs. Ce site est donc un but privilégié de promenade locale et bon nombre de chemins de grandes randonnées y convergent.

Dans la même volonté de développer le tourisme vert en facilitant les franchissements du fleuve, le Département, VNF et l'Etat ont aussi trouvé un accord pour lancer des travaux de sécurisation qui vont permettre de rouvrir la passerelle piétonne qui relie St-Pierre-la-Garenne (près de Gaillon) à Port-Mort. Cette passerelle fermée depuis des années au public va donc reprendre du service.

Un enjeu économique

Pour Sébastien Lecornu ces travaux s'inscrivent pleinement dans la première phase du projet "La Seine à Vélo" qui permettra à terme d’aller jusqu’à la mer à vélo. Un premier tronçon de ce projet ambitieux passe par la création d'un vélo-route reliant, via les anciens chemins de halage, Giverny-Vernon-Les Andelys.

" Rouvrir le franchissement de la Seine aux piétons et cyclistes entre St-Pierre-la-Garenne et Port-Mort cela permettra de créer un autre point d'accès à mi-chemin du futur vélo-Seine et favorisera sa fréquentation ", souligne le président du Département.

" La réouverture de cette passerelle c'est aussi un enjeu économique important pour les restaurateurs qui sont installés mais aussi pour le confort des cyclotouristes qui auront besoin de faire une halte et de trouver des services entre Giverny et Les Andelys. C'est avec ce type d'initiative que le vélo-Seine parviendra demain à innerver les deux rives de la Seine et donc à assurer le développement d'une économie touristique."






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE