---

Crime dans le vieux Rouen : un adolescent de 17 ans frappé mortellement à la gorge


infoNormandie / Samedi 5 Octobre à 10:33

La victime a été retrouvée ensanglantée dans l'escalier de cet immeuble de la rue Saint-Romain, en plein centre ville de Rouen (@Google Maps)
La victime a été retrouvée ensanglantée dans l'escalier de cet immeuble de la rue Saint-Romain, en plein centre ville de Rouen (@Google Maps)
SEINE-MARITIME. Un apprenti coiffeur âgé de 17 ans a été découvert mortellement blessé dans la cage d'escalier de l' immeuble ancien où il habitait  au 72 rue Saint-Romain, dans le coeur historique de Rouen, à deux pas de la cathédrale. Il était couvert de sang lorsque les secours sont arrivés, vendredi 4 octobre peu avant 20 heures. 

Selon les premières constatations, le jeune homme a été tué dans son appartement avec un objet tranchant, soit un couteau ou des ciseaux. Il portait de nombreuses plaies au niveau de la trachée. Malgré les efforts déployés par les sapeurs-pompiers pour tenter de stopper l'hémorragie et de le réanimer, l'adolescent est décédé sans qu'il puisse être transporté à l'hôpital.

Un différend affectif ?

Ce sont des voisins, alertés par des cris et un bruit de bagarre dans l'appartement occupé par le jeune homme, qui ont prévenu police-secours. Selon nos informations, recoupées par des témoignages recueillis sur place, un différend d'ordre affectif pourrait être à l'origine de ce drame. "Une piste parmi d'autres", selon une source proche de l'enquête et confirmée par le parquet de Rouen.

Une autopsie sera pratiquée lundi à l'institut médico-légal (IML) de Rouen. Une information judiciaire pour homicide volontaire devrait ensuite être ouverte, dès que les résultats seront connus.

Originaire du Havre

Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle du Service régional de police judiciaire de Rouen, qui a mobilisé dès vendredi soir une dizaine d'enquêteurs, de Rouen, de Caen et du Havre. Ils ont travaillé toute la nuit, avec les techniciens de la police scientifique qui ont procédé à des relevés d'empreintes digitales et ADN sur la scène de crime.

La famille du jeune homme, originaire de la région du Havre, et les proches de la victime vont être auditionnés dans la journée de ce samedi. De même que les habitants de l'immeuble.

Un suspect, placé en garde à vue, mis hors de cause

Un Rouennais âgé d'une vingtaine d'années, qui avait été placé en garde à vue samedi après-midi, a été mis hors de cause dans le meurtre du jeune apprenti coiffeur de 17 ans, dont le corps a été retrouvé ensanglanté vendredi soir dans l'escalier de l'immeuble où il habitait rue Saint-Romain à Rouen.

Selon nos informations, la justice a estimé n'avoir "pas suffisamment d'éléments pour le maintenir en garde à vue et le présenter à un magistrat" du parquet.

Longuement entendu par les enquêteurs de la brigade criminelle du SRPJ de Rouen, le suspect, présenté comme un très proche ami de la victime, a formellement nié être à l'origine de la mort de l'adolescent, voire son implication dans les faits.

Sa garde à vue a été levée ce dimanche en début d'après-midi par le substitut du procureur de la République











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook