Couteau contre fusil à aiguiser : le boucher met en fuite son "braqueur" à Caudebec-lès-Elbeuf


Mercredi 21 Mai 2014 à 12:00 l Actualisé Mercredi 21 Mai 2014 - 12:38



La boucherie située à l'angle des rues Raspail et Jules Ferry est dans un quartier peu passant (Photo d'Illustration)
La boucherie située à l'angle des rues Raspail et Jules Ferry est dans un quartier peu passant (Photo d'Illustration)
SEINE-MARITIME. Une tentative d'extorsion sous la menace d'un couteau s'est mal terminée pour son auteur qui a été mis en fuite par sa victime. Il est 16 h 30, ce mardi 20 mai. La boucherie située au 5, rue Raspail, à l'angle avec la rue Jules Ferry, à Caudebec-lès-Elbeuf, tourne au ralenti. Normal à cette heure de la journée. Soudain, alors que le boucher et son épouse, âgés respectivement de 66 et 68 ans, sont occupés dans leur boutique, un homme, coiffé d'une casquette, fait irruption : il a le visage a moitié caché par un foulard.

Le boucher garde son sang froid

Fusil à aiguiser contre couteau
Fusil à aiguiser contre couteau
Plus préoccupant, il tient un couteau dans une main et annonce tout de go qu'il veut la caisse. Le boucher ne se démonte pas : non seulement il refuse de donner la recette, mais avec sans froid il saisit un fusil à aiguiser qui sert à affûter les couteaux et menace à son tour son agresseur. Ce dernier s'excite mais rien n'y fait. Par dépit, il casse alors trois bouteilles de cidre à portée de main et quitte le magasin précipitamment. Dans sa fuite, il manque de tomber au sol et de se faire écraser par une voiture alors qu'il traverse la rue Raspail.

Un plan de recherches est mis en place immédiatement par le Centre d'information et de commandement (CIC) à l'hôtel de police de Rouen. Malgré le quadrillage de tout le secteur, l'agresseur n'est pas retrouvé.

L'enquête a été confiée à la Brigade criminelle de la Sûreté départementale.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com