Publicité.



Course-poursuite à Rouen : le chauffard rebelle était ivre et avait une jambe dans le plâtre...


Publié le Mercredi 9 Mars 2016 à 18:09 l Actualisé le 10/03 - 15:03


Illustration.
Illustration.
Un automobiliste a été écroué mardi soir à la maison d'arrêt de Rouen (Seine-Maritime). Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à 18 mois de prison pour une série d'infractions délictuelles : refus d'obtempérer, violences volontaires aggravées, conduite en état d'ivresse, outrages à personne dépositaire de l'autorité publique, refus de se soumettre au dépistage d'alcoolémie et quelques autres infractions au code de la route.

Il percute une voiture de police

Les faits. Âgé de 32 ans, cet habitant de Caudebec-lès-Elbeuf, est au volant d'une Peugeot 106 qui roule à vive allure et à contresens quai Gaston Boulet, à Rouen. Lorsqu'un équipage de police-secours tente de l'intercepter ce lundi 7 mars vers 2h40 du matin, l'automobiliste prend la fuite.

Pris en chasse à distance par la patrouille, le fuyard prend de gros risques pour échapper à ses poursuivants lesquels, par sécurité pour les autres usagers, ont actionné gyrophare et avertisseur sonore.

Après s'être engouffrée dans la rue de Buffon, la Peugeot se retrouve sur le pont Guillaume le Conquérant et la rive gauche. La course-poursuite continue avenue Jean Rondeaux, le conducteur franchissant tous les feux au rouge sans s'arrêter ni même ralentir. Il n'hésite pas non plus à percuter volontairement un véhicule de police avant de s'engager sur la Sud III.

Il traverse un rond-point
et arrache un panneau


Deux autres équipages de police sont appelés en renfort. Se retrouvant sur la Sud II, vers Saint-Étienne-du-Rouvray, le chauffard traverse un rond-point et arrache sur son chemin un panneau de signalisation. Malgré un pneu crevé, il continue de narguer les policiers sur le boulevard Industriel alors qu'il se dirige vers le rond-point des Colonnes.

Un véhicule de la brigade canine parvient toutefois à dépasser la 106. Se voyant pris en "sandwich", l'automobiliste freine alors brutalement : sa voiture est percutée violemment à l'arrière par un véhicule de police. Il tente encore de s'enfuir, mais la Peugeot termine sa course contre des plots en béton implantés sur la partie centrale de la chaussée.

Il conduit avec une jambe
dans le plâtre


Le conducteur, alcoolisé et la jambe droite dans le plâtre (!), est finalement interpellé. Dans sa voiture, les policiers retrouvent des morceaux de pizza.

L'homme refuse de décliner son identité. Refuse aussi le dépistage d'alcoolémie et un prélèvement sanguin a l'hôpital. Il insulte copieusement les forces de l'ordre qui lui signifient son placement en garde à vue.

Pas question non plus de répondre aux questions des policiers. Ce n'est qu'un plus tard, alors qu'il est placé en chambre de sûreté, qu'il consentira à dévoiler son identité aux enquêteurs du quart judiciaire.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE