Course-poursuite à Petit-Quevilly : le quad était signalé volé depuis six mois


Lundi 30 Mars 2015 à 15:03

Le pilote d'un quad a été pris en chasse par une patrouille de police hier dimanche vers 19 heures, à Petit-Quevilly (Seine-Maritime). L'engin a été repéré par un équipage de la brigade anti-criminalité alors qu'il venait de franchir un carrefour, rue du Président Kennedy, sans s'arrêter au stop.

Les policiers constatant que l'engin est dépourvu de plaque d'immatriculation, se lancent à sa poursuite et tentent de l'intercepter. Mais le pilote met les gaz à fond et n'hésite pas à commettre quelques autres infractions pour échapper à ses poursuivants qui ont actionné gyrophare et deux tons. 

Volé à Grand-Couronne

Après un périple par les rues Luise Michel, Jacques Prévert et Jacquard, le fuyard s'engage dans la rue de l'ancienne Mare, mais arrivé à un rond-point il perd le contrôle de l'engin qui fait un tête à queue et s'immobilise au milieu de la chaussée. Le pilote n'oppose aucune résistance à son interpellation. Il s'agit d'une jeune de la commune âgé de 21 ans. 

Alors que les policiers vérifient le quad, et viennent de découvrir que le quad est signalé volé depuis le 18 septembre dernier à Grand-Couronne, un Rouennais de 23 ans se présente à eux affirmant que le jeune homme, qu'ils viennent d'interpeller, est son cousin. Il affirme par ailleurs être propriétaire du quad. Il dit l'avoir acheté dernièrement à un inconnu à Grand-Couronne, et l'avoir essayé en forêt un peu plus tôt dans l'après-midi.

Au final, le pilote a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer et recel de vol. Le rouennais a été conduit à l'hôtel de police pour être auditionné et faire la lumière sur la façon dont il a acquis le quad.

 














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook