Publicité.



Course-poursuite à Petit-Quevilly avec une voiture volée lors d'un home-jacking


Publié le Mercredi 17 Juin 2015 à 11:58 l Actualisé le 18/06 - 15:07


La voiture était signalée volée depuis quelques heures lorsqu'elle a été repérée par une patrouille dans les rues de Petit-Quevilly (Illustration)
La voiture était signalée volée depuis quelques heures lorsqu'elle a été repérée par une patrouille dans les rues de Petit-Quevilly (Illustration)
Une course-poursuite entre une Citroën C5 signalée volée et une patrouille de police s'est terminée par l'arrestation de deux jeunes gens, mardi 16 juin en début d'après-midi à Petit-Quevilly, près de Rouen.

Il est 14h45, lorsqu'un équipage de l'unité d'assistance administrative et judiciaire, alors en patrouille avenue Jean-Jaurès à Petit-Quevilly, remarque une Citroën C5, avec deux jeunes hommes à bord. Après vérification, il constate que le véhicule est inscrit au fichier national des véhicules volés : il a été dérobé lors d'un home-jacking commis la nuit précédente à Petit-Quevilly.
La Citroën volée percute un véhicule
de police sur une voie du métro

Les policiers actionnenent alors leur gyrophare et avertisseurs sonores et se lancent à la poursuite de la Citroën. Le conducteur de la voiture volée actionne les feux de détresse et fait des embardée pour empêcher la voiture de police de le dépasser; arrivé à un rond-point, il emprunte celui-ci à contresens et s'engage dans la rue Spinneweber tout en accédlérant brusquement.

Les policiers restent à distance par sécurité pour les autres usagers. La Citroën franchit un deuxième feu rouge sans s'arrêter et alors qu'elle bifurque en direction de l'avenue Charles de Gaulle, son conducteur en perd le contrôle et percute une voiture de la police municipale qui traverse à cet instant la voie du métro. Les occupants de la C5 tentent de prendre la fuite à pied, mais ils sont rattrapés bien vite par les forces de l'ordre.
La victime du home-jacking dormait à l'étage,
tandis que les cambrioleurs fouillaient sa maison

Le conducteur, âgé de 20 ans et demeurant à Petit-Quevilly est interpellé pour refus d'obtempérer, défaut de permis, recel de vol, violences avec arme par destination (le véhicule) sur personne dépositaire de l'autorité publique (policiers municipaux). Le passager, âgé de 16 ans qui demeure à Saint-Etienne-du-Rouvray, est également interpellé.

Les trois policiers municipaux ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers pour être transportés au CHU de Rouen pour examen. Le trafic du métro a été interrompu le temps de procéder à l'enlèvement des deux véhicules accidentés.

L'enquête a permis de confirmer que la Citroën C5 avait été volée lors d'un home-jacking chez un habitant de Petit-Quevilly dans la nuit de lundi à mardi. Le ou les cambrioleurs s'étaient introduits dans l'habitation en forçant la porte d'entrée. En fouillant le rez-de-chaussée, ils avaient fait main basse sur un sac à main contenant notamment les clés de la C5 garée devant le domicile. Le propriétaire dormait à l'étage et n'avait rien entendu.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE