Seine-Maritime.

Coups de feu au Petit-Quevilly : la victime était seule au moment des faits


Vendredi 11 Août 2017 à 12:06

La victime des coups de feu a fourni aux enquêteurs une autre version des faits (Illustration ©DGPN)
La victime des coups de feu a fourni aux enquêteurs une autre version des faits (Illustration ©DGPN)
L'auteur des coups de fusil interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à Petit-Quevilly (Seine-Maritime) devrait être déféré ce vendredi après-midi devant un magistrat du parquet de Rouen. 

L'enquête des policiers a permis de faire la lumière sur cette affaire dont l'origine serait un différend entre deux jeunes gens qui se connaissaient bien. Deux individus connus défavorablement des services de police.

Une autre version des faits

Lors des auditions, à la fois de la victime (un jeune de 19 ans originaire de Déville-lès-Rouen) et de l'auteur des tirs, lui âgé de 20 ans et domicilié chez ses parents au Petit-Quevilly, les enquêteurs ont recueilli une version un peu différente quant au déroulement des faits.
 
Contrairement à ses premières déclarations, le jeune dévillois a reconnu qu'il n'était pas en compagnie de sa petite amie lorsqu'il s'est fait tirer dessus. Il a indiqué en effet qu'il était venu seul rue Guillaume Lecointe cette nuit-là vers 23 heures. Il avait emprunté la Citroën C3 de son amie alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire.

Devant la tournure des événements, et après avoir essuyé deux tirs de fusil de chasse, il est retourné chercher son amie pour ne pas être inquiété par la police pour défaut de permis. Lors de son audition en qualité de supposée victime, la jeune femme de 24 ans avait confirmé être en compagnie du jeune homme au moment des coups de feu. Elle n'a donc été à acun moment témoin et victime des faits.














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook