Publicité.



Coup de filet : la PJ de Rouen saisit 3 kg d'héroïne, 86 kg de résine de cannabis et interpelle quatre trafiquants


Publié le Lundi 18 Mars 2013 à 10:12 l Actualisé le 18/03 - 14:07


Héroïne, produits de coupe, résine de cannabis :  une valeur à la revente estimée à plus de 600 000 euros
Héroïne, produits de coupe, résine de cannabis : une valeur à la revente estimée à plus de 600 000 euros
Beau coup de filet du service régional de police judiciaire (SRPJ) de Normandie. Trois kilos d'héroïne, 86 kg de résine de cannabis et 30 kg produits de coupe à base d'amphétamine, ont été saisis en milieu de semaine dernière dans la Mercedes de trois trafiquants de la région rouennaise et dans un box loué par un quatrième homme à Oissel (Seine-Maritime).

Tout débute il y a quelques semaines à la suite d'un renseignement anonyme. Les policiers apprennent qu'un box situé dans une rue tranquille du centre-ville de Oissel, abriterait un trafic supposé de stupéfiants. Le garage est alors placé sous "surveillance physique" 24 h sur 24 h et pendant dix jours.

Coincés par la neige et le verglas

Un certain nombre d'éléments, plus ou moins troublants, relevés au cours de cette "planque", conduisent les enquêteurs à interpeller chez lui, dans l'Eure, l'homme qui loue ce box.

La fouille du garage permet ainsi de découvrir 86 kg de résine de cannabis et un petit atelier équipé de machines permettant de fabriquer de fausses plaques d'immatriculation pour voitures et motos. Au domicile du suspect, sont également saisis 500 grammes d'héroïne.

Bloqués par la neige et le verglas

Dans un même temps, les policiers rouennais sont informés que leurs collègues de la PJ de Lille viennent d'interpeller trois hommes au comportement suspect sur le parking d'un hôtel à la périphérie de Valenciennes (Nord). L'un d'eux venait de descendre d'une grosse Mercedes (type E350) immatriculée en Seine-Maritime et s'apprêtait à monter à bord d'un véhicule immatriculé dans l'Eure et occupé par deux hommes. Tous les trois sont interpellés.

Dans la chambre du conducteur de la Mercedes, les enquêteurs découvrent 3 kg d'héroïne et 30 kg de produits de coupe dans le coffre de la berline allemande. Cet homme n'est pas un inconnu pour les policiers rouennais : il a été impliqué récemment dans une affaire de box déjà dans lequel des armes et de la drogue avaient été retrouvés. Il a d'ailleurs fait l'objet d'une condamnation la semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Rouen.

Ils revenaient de Hollande

Au cours de leur interrogatoire, les trois hommes reconnaissent qu'ils reviennent des Pays-Bas où ils sont allés se procurer la "marchandise" . Ils indiquent aussi qu'ils avaient prévu de rentrer dans la région rouennaise directement. Mais bloqués par la neige et le verglas, les trois hommes ont été contraints de faire une halte à Valenciennes ce mercredi soir 13 mars.

Les investigations ont par ailleurs permis d'établir que la Mercedes, aperçue dans le box de Oissel, avait été volée l'été dernier en Suisse, et roulait depuis avec de fausses plaques.

Placés en détention provisoire

Les quatre suspects, âgés entre 30 et 40 ans, ont été placés en garde à vue et déférés à un magistrat du parquet de Rouen dimanche matin, avant d'être mis en examen pour transport, détention, offre, cession, acquisition illicite de produits stupéfiants et association de malfaiteurs. Deux d'entre eux sont particulièrement connus défavorablement de la police judiciaire.

Tous les quatre ont été placés en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte qui va permettre aux enquêteurs de poursuivre leurs investigations.

Une valeur à la revente d'au moins 625 000€

Le parquet de Rouen se réjouit de l'aboutissement de cette affaire qui n'était pas évidente au départ. "Nous partions un peu au hasard, sur le signalement de cette Mercedes, sans savoir ce que nous allions trouver. Et puis, les mauvaises conditions atmosphériques ont précipité les interpellations", souligne Jean-Claude Belot, le procureur de la République adjoint.

Selon le commissaire divisionnaire Ménard, la valeur sur le marché des stupéfiants saisis est estimée à au moins 625 000 euros.





Réagissez à cet article

1.Posté par Eric de Rouen le 18/03/2013 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à la police judiciaire de Rouen. Autant de drogue et de poudre mortelle qui ne viendront pas tuer nos enfants dans les cités de la région

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE