Publicité.



Coup de filet chez les gens du voyage : 174 cambriolages et 900.000 € de préjudice


Publié le Mercredi 28 Novembre 2012 à 09:36 l Actualisé le 01/01


Coup de filet chez les gens du voyage : 174 cambriolages et 900.000 € de préjudice

Un vaste coup de filet en Normandie a permis aux gendarmes d'interpeller 17 personnes soupçonnées d'une longue série de vols par effraction, dans une dizaine de départements situés au nord-ouest de la région parisienne, notamment Les Yvelines, et en Normandie (Calvados, Seine-Maritime, Eure). Le montant du préjudice est estimé à 900 000 €, selon les autorités judiciaires et la gendarmerie . Les cambrioleurs s'intéressaient plus particulièrement aux bijoux, aux numéraires ainsi qu'aux véhicules de leurs victimes.


Interpellations dans le Calvados et en Seine-Maritime

Les interpellations ont eu lieu, en trois vagues successives, en Eure-et-Loir, dans le Calvados (autour de Caen et de Lisieux, mais aussi en Seine-Maritime, dans la banlieue de Rouen, ces dernières semaines. Les faits, attribués à des membres "issus de la communauté des gens du voyage", ont été commis entre l'été 2011 et juillet 2012 dans au moins 174 résidences principales. Trois informations judiciaires ont été ouvertes, deux par le parquet de Lisieux, une par le parquet de Caen. Elles ont été confiées à un même et seul juge d'instruction au TGI de Lisieux.
L'enquête, qui a permis de confondre les cambrioleurs, a été menée par l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) et la Section recherches (SR) de la gendarmerie du Calvados. Les cambrioleurs présumés, âgés entre 25 et 40 ans, ont été mis en examen pour vols par effraction en réunion. Ils encourent jusqu'à dix ans d'emprisonnement.


Une cellule d'enquête mise en place

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont retrouvé très peu de choses provenant de ces vols. "Les bijoux, qui semblaient les intéresser le plus, ont été écoulés très rapidement", souligne une source judiciaire. Devant la multitude de vos par effraction, dès le début de l'été 2011, une cellule d'enquête avait été spécialement créée. Les gendarmes ont répertorié tous les faits et ont établi une liste de ceux dont le mode opératoire correspondait. Après plusieurs mois d'investigations, ils sont arrivés à la conclusion qu'ils avaient affaire à plusieurs équipes distinctes de cambrioleurs. Des équipes toutes reliées entre elles.
Les mis en cause ont farouchement contesté les faits, selon le procureur de Lisieux, Bruno Dieudonné.




Mots-clés :


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE