Coup de filet anti-drogue dans les Yvelines : 9 suspects arrêtés, des stupéfiants, de l'argent et des voitures saisis


infoNormandie / Vendredi 10 Mars à 11:04

Dix individus soupçonnés de se livrer depuis plusieurs mois à un trafic de stupéfiants sur les communes résidentielles d’Andrésy et de Maurecourt (Yvelines) ont été placés en garde à vue mardi 7 mars par les policiers de Conflans-Sainte-Honorine.

De gros moyens ont été déployés pour procéder mardi matin à l'interpellation des suspects (illustration)
De gros moyens ont été déployés pour procéder mardi matin à l'interpellation des suspects (illustration)
Les faits. Courant 2016, le groupe de lutte contre les stupéfiants de la sûreté urbaine de Conflans ouvre une enquête préliminaire relative à un réseau de trafiquants se livrant à la vente de résine de cannabis au détail, mais aussi vers des revendeurs, sur les communes résidentielles d’Andrésy et de Maurecourt.

Une co-saisine avec le groupe d'intervention régional (GIR 78) de la direction régionale de police judiciaire de Versailles est dès lors validée par le parquet du tribunal de grande instance de Versailles.

Un réseau structuré et mobile

De nombreuses surveillances techniques et physique permettent rapidement de mettre en évidence un réseau structuré et mobile de vente de stupéfiants articulé autour de deux individus identifiés.

Il est établi que les trafiquants sont contactés par leurs clients sur des téléphones cellulaires occultes. Les modalités de la remise concrète des produits s’opèrent ensuite, le plus souvent, par le truchement de réseaux Internet, tels que celui de Playstation, qui ne peuvent pas être interceptés par les moyens techniques mis à disposition des services d’enquête.

Drogue, argent et véhicules saisis

Mardi 7 mars, avec le concours du SOPS 78, des équipes cynophiles de la sûreté départementale et du groupe d'intervention régional, les enquêteurs conflanais procèdent à l’interpellation des dix membres principaux du réseau.

Les perquisitions permettent de mettre la main sur 1,400 kg de résine de cannabis, 1 000 euros en numéraire. Par ailleurs, dans le cadre des avoirs criminels, un véhicule BMW série 1, un véhicule Dacia Logan, deux scooters, et divers objets multimédias (ordinateurs, tablettes, consoles) sont saisis pour une valeur estimée à 38 000 euros.

Neuf suspects déférés ce matin

Neuf des mis en cause interpellés sont présentés ce vendredi matin à un magistrat du palais de justice de Versailles. Ils sont âgés entre 20 ans et 39 ans et sont domiciliés pour la plupart à Maurecourt, mais aussi à Conflans-Salnte-Honorine, Andrésy et Jouy-le-Moutier, dans le Val d'Oise.

Cette opération judiciaire a mobilisé le groupe de sécurisation et d'intervention (GSI), le service d'ordre public (SOPS) et et le groupe d'intervention régional la police judiciaire de Versailles








Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook