Publicité.



Coup de couteau sur fond d'alcool près d'Elbeuf : l'agresseur est placé en détention provisoire


Publié le Lundi 25 Août 2014 à 12:29 l Actualisé le 25/08 - 13:07


Une soirée entre amis a dégénéré dans la nuit du 19 au 20 août, à Caudebec-lès-Elbeuf, en Seine-Maritime. Une altercation entre l'un des invités et son hôte pour une histoire de taquinerie aurait pu se terminer en drame.

Il se réfugie chez son frère

Six réunis sont réunis au domicilie de l'un d'eux, dans un appartement de la rue Calypso. L'alcool coûle à flot. Au cours de la soirée, l'un des convives empoigne un couteau et en porte un coup au niveau du flanc gauche d'un homme de 34 ans. Ce dernier perd beaucoup de sang. Il est transporté d'urgence au CHU Charles Nicolle à Rouen, où les médecins envisagent dans un premier temps une intervention chirurgicale. Mais la blessure ne nécessite pas finalement une telle intervention.

L'auteur du coup de couteau prend la fuite avec l'arme, laissant sa compagne sur place. Les recherches menées dans la nuit ne permettent pas de le retrouver. Le suspect, âgé de 26 ans et originaire de Cléon, est repéré le lendemain dans le centre ville de Caudebec-lès-Elbeuf, par une patrouille de police d'Elbeuf. A la vue des gardiens de la paix, l'homme en fuite se réfugie au domicile de son frère. Il est interpellé le lendemain au petit matin, alors qu'il tente de s'enfuir discrètement par une porte dérobée à l'arrière de la maison.

Placé en détention jusqu'à son procès

Placé en garde à vue, l'agresseur présumé refuse de répondre aux questions des policiers de la brigade criminelle. Il affirme qu'il n'était pas présent rue Calipso le soir des faits. L'enquête, recoupée avec les témoignages des témoins, a pourtant démontré que c'est bien lui qui est l'auteur du coup de couteau. Il aurait frappé sa victime parce qu'elle aurait taquiné et giflé sa compagne.

Le mis en cause a été présenté à un magistrat du parquet de Rouen qui lui a signifié son placement en détention provisoire pour violences volontaires avec arme. Il sera jugé le 16 septembre prochain devant le tribunal correctionnel.

La victime s'est vu prescire une interruption totale de travail (ITT) de dix jours.







EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE