infoNormandie infoNormandie





Publicité.





infoNormandie.com



 







Convention internationale des droits de l’enfant : Le Havre, ville amie des enfants


Publié le Mardi 15 Novembre 2016 à 16:36

Les enfants du centre de loisirs de la Ferme du Mont Leconte avaient réalisé cette photo pour l'exposition des droits de l'enfant l'an dernier présentée à l'hôtel de ville (©Giovanni Groutsche - Ville du Havre)
Les enfants du centre de loisirs de la Ferme du Mont Leconte avaient réalisé cette photo pour l'exposition des droits de l'enfant l'an dernier présentée à l'hôtel de ville (©Giovanni Groutsche - Ville du Havre)
En tant que « ville amie des enfants », Le Havre poursuit son engagement auprès de l’UNICEF pour aider tous les enfants du monde à avoir accès à l’éducation et à la protection. Des droits qui nous semblent peut-être évidents, mais qui n’existent pas dans toutes les villes du monde.

Ainsi, à l’occasion des 27 ans de l’adoption de la convention internationale des droits de l’enfant par l’ONU (le 20 novembre), la Ville du Havre proposera des animations aux enfants des centres de loisirs, lors de deux temps forts les mercredis 23 et 30 novembre.
 
« Dans le cadre du Projet Educatif Havrais, nous souhaitons sensibiliser les enfants à la solidarité dès leur plus jeune âge. Nous abordons les droits de l’enfant de façon ludique et agréable sur le temps des loisirs, par le jeu, le conte et la diffusion de films d’animation qui correspondent à leur âge. Puissent ces petites graines que nous semons s’épanouir et permettre à chaque enfant de grandir pour devenir citoyen de demain », commente Florence Thibaudeau-Rainot, adjointe au maire en charge de l’Education.
 
Le 23 novembre, À L’Atrium (117 avenue du 8 Mai 1945)
Les enfants des centres de loisirs de l’Atrium, de la Ferme du Mont Leconte, de l’Espace Pré Fleuri et de la Sam de Rouelles, se réuniront autour d’ateliers sur les 3 grandes thématiques que l’UNICEF et la Ville du Havre ont actées dans leur convention : l’éducation, la participation citoyenne des enfants et la protection et la sécurité des enfants.

L’après-midi permettra aux enfants de travailler en petits groupes et de pouvoir s’exprimer et d’échanger plus facilement avec un représentant de l’Unicef du Havre, ainsi que d’accéder à des animations par thématique.

Au programme :
  • Ouverture à 14h30 par Florence Thibaudeau-Rainot, adjoint au maire en charge de l’Education et Véronique Barbier, Présidente du Comité Unicef Seine-Maritime.
  • Projection du dernier court-métrage de l’UNICEF (2mn)
  • Les plus jeunes restent dans la salle pour 45 minutes (diffusion de films courts et temps d’échange avec les enfants), les plus grands vont vers les ateliers. Les groupes alterneront ensuite.
  • Goûter en commun entre 16h00 et 16h30.

Les ateliers seront installés dans 4 espaces différents :

- Espace accueil : jeu de société géant et exposition photos : lors des temps de loisirs de la Toussaint (20, 21 et 24 octobre), les enfants ont été pris en photo pour illustrer les différentes thématiques des droits de l’enfant.
- Espace conte : les enfants, rassemblés autour d’un kamishibaï (théâtre en bois) découvriront « la nouvelle vie d’Estaban et de Charlie, à la découverte des droits de l’enfant ».
Cette histoire aborde les valeurs humaines que nous défendons tous, pour tous les enfants du monde, comme avoir une famille, habiter dans un endroit sûr, aller à l’école, jouer…
 - Espace fresque : chaque enfant pourra écrire ou dessiner ce qu’il souhaite sur un large espace.
- Espace sportif : parcours en salle de danse.
 
Le 30 novembre au Sirius (5, rue du Guesclin)
A 14h15, diffusion du film d’animation Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur, pour l’ensemble des enfants de 6/11 ans fréquentant les Centres de loisirs de la ville du Havre, soit 250 enfants et 40 accompagnateurs.

L’histoire du film, inspirée de la vie d’Iqbal, un jeune esclave travaillant pour le compte d’un fabricant de tapis, fait écho au combat de l’UNICEF contre le travail des enfants.
 
Pour toucher le jeune public, les réalisateurs sont partis de cette histoire pour en faire une fable animée, autour de nombreux personnages, des méchants et des gentils bien sûr et une attachante petite chèvre, confidente d’Iqbal.
 
Tout se passe dans un pays imaginaire plus coloré et plus fascinant que le monde réel, avec une fin beaucoup plus poétique que l’histoire réelle d’Iqbal. C’est ce qui fait la réussite de ce conte qui met en valeur la fraternité d’Iqbal pour libérer ses amis du travail forcé.
 
La projection de ce film d’animation permettra aux Centres de loisirs de développer ces valeurs de liberté et de fraternité dans d’autres ateliers avec les enfants.
 
Source : Ville du Havre

















Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE