Contre la réforme des rythmes scolaires : manifestations à Rouen et à Evreux


Mercredi 13 Novembre 2013 à 18:34 l Actualisé Jeudi 14 Novembre 2013 - 00:53



HAUTE-NORMANDIE - Les rythmes scolaires seront au programme de cette journée de jeudi 14 novembre. Pas seulement pour les parents d'élèves, les enseignants et les syndicats qui appellent à un rassemblement à partir de 10 heures devant l'hôtel de ville pour marcher ensuite sur le rectorat. Les "politiques", tout ce que la ville de Rouen compte déjà de candidats aux prochaines élections municipales, seront mobilisés eux-aussi. Ils sont dans leur rôle.

"Une renégociation est urgente"

D'ores et déjà, les élus rouennais d'Europe-écologie-les Verts (EELV) qui, depuis plus d'un an, dénoncent cette réforme des rythmes scolaires comptent bien faire entendre leur voix. Pour eux, il n'y a pas de demi-mesure : "une renégociation est urgente et indispensable".  Selon eux, aujourd'hui rassemblés derrière la liste "Décidons Rouen", cette réforme "a été précipitée, mal préparée et finalement peu concertée comme cela fut le cas à Rouen". Ils en demandent donc le report purement et simplement "afin de mieux préparer son application dans l’intérêt des élèves, des enseignants et des agents municipaux".

"Mettre tout en oeuvre pour régler la crise"

De son côté, "Rouen Perspectives", qui regroupe notamment les élus municipaux du groupe Centre démocrates et indépendants et de l'UMP, répète à l'envi : "nous ne sommes pas contre la réforme". (...) "Nous demandons à ce qu'enfin la municipalité mette tout en oeuvre pour régler la crise, qu'un calendrier de réunions de travail hebdomadaire avec les partenaires sociaux se mette en place afin de régler de façon définitive les atermoiements d'une décision précipitée en raison du statut précaire des agents, du manque de préparation mais surtout du fait que les enfants n'ont pas à être les variables d'ajustement." (...)

"Une mobilisation décisive"

L'appel à la grève ce jeudi 14 novembre a été amplement relayé par les syndicats, à savoir le SNUipp-FSU 76, les fédérations CGT,FO, SUD/Solidaires et la Fédération autonome de l'Education nationale (FAEN). Pour le SNUipp-FSU, il n'est pas question de "se satisfaire du bricolage Peillon". "L'école doit être profondément transformée et mérite une véritable ambition qui passe par un débat au sein de la communauté scolaire".

Pour SUD Education Haute-Normandie il est clair que cette journée d'action est destinée à permettre "d'obtenir la suspension immédiate de la mise en oeuvre de la réforme, l'abrogation du décret sur les rythmes scolaires et imposer une autre réforme". "Cette mobilisation est décisive pour l'avenir de ce combat", estime le syndicat.

  • Manifestation à Rouen : rassemblement à 10h devant l'Hôtel de Ville.
  • Manifestation à Evreux  : rassemblement à 14h devant la préfecture de l'Eure.

Depuis quelques semaines, les manifestations s'enchaînent en France contre la réforme Peillon (Photo DR)
Depuis quelques semaines, les manifestations s'enchaînent en France contre la réforme Peillon (Photo DR)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com