---

Conduire par temps de brouillard : les bons conseils de Bison Futé


Publié le 17 Novembre 2012 à 11:55 / Actualisé le 01/01/1970

Lorsque le brouillard est peu épais, méfiez-vous de l'humidité de la chaussée.
A l’intérieur d’une nappe de brouillard, ne freinez pas brutalement et roulez à vitesse réduite et sans à coup.
En situation de brouillard dense limitant très fortement la visibilité, réduisez votre vitesse, allumez vos feux de croisement et vos feux de brouillard et respectez les distances de sécurité.
Par brouillard dense, respectez la distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède, si vous circulez sur autoroute, laisser l'intervalle de 2 bandes blanches d’espacement situées à votre droite.
Par brouillard épais et que la visibilité tombe à moins de 100 mètres, vous pouvez perdre rapidement vos repères dans l'environnement routier, il vous est recommandé de ralentir et de maintenir une bonne distance de sécurité.
En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.
Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige. N’oubliez pas de les éteindre dès que vous êtes sortis du brouillard.
En cas de visibilité inférieure à 50 mètres, les vitesses maximales sont abaissées à 50 km/h sur l’ensemble des réseaux routier et autoroutier.



Mots-clés :









Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook