Conches-en-Ouche : le pont ferroviaire rouvert à la circulation vendredi 10 juillet


Mercredi 8 Juillet 2015 à 14:19 l Actualisé Mercredi 8 Juillet 2015 - 15:34



Photos : Conseil départemental

Après huit semaines de travaux, le pont qui permet aux automobilistes de franchir la voie ferrée à Conches-en-Ouche sera remis en service vendredi 10 juillet. Dans le délai annoncé par les services routiers du Département.

Bonne nouvelle pour les usagers de la RD 840 à Conches-en-Ouche. Fermée à la circulation depuis le 18 mai dernier, la route départementale est rendue à la circulation dès vendredi matin, comme initialement annoncé par les services du Conseil départemental.

Sur le pont qui enjambe la voie ferrée Paris-Caen-Cherbourg, l’heure était mercredi aux finitions. Après l’enrobé refait sur l’ouvrage d’art et sur ses abords, les ouvriers travaillaient à la réalisation des joints de dilatation indispensables pour permettre à la structure du pont « de travailler » correctement en fonction des conditions météorologiques et de la charge supportée.

Ces travaux importants ont nécessité la fermeture de la RD 840 en raison notamment d'intervention sur la structure en béton armé de l’ouvrage d’art, aux abouts du tablier en rives et dans l'axe de la chaussée, ce qui ne permettait pas le maintien de la circulation, ni l'utilisation d'un alternat.
Dans le détail le chantier a consisté à :

- réparer des abouts de tablier (démolition de la chaussée aux extrémités du tablier, démolition de la dalle et de la prédalle aux abouts de tablier, reconstruction et confortement des abouts de tablier)

- refaire les enrobés (avec la réalisation de descentes d’eau, rabotage de la chaussée et mise en œuvre de la couche de roulement)

- remplacer les joints de chaussée

- nettoyer et réparer les corniches (remplacement si nécessaire, reconstitution des corniches démolies et mise en œuvre d’une protection hydrofuge)

- mettre en peinture des abouts de structure métallique

Cet ouvrage d’art de Conches-en-Ouche fait partie d’un patrimoine de plus de 800 ponts et murs de soutènement placés dans l’Eure sous la responsabilité du Département. Plus de 800 000 € sont consacrés chaque année à des travaux d’entretien plus ou moins lourds à mener sur ces ouvrages pour préserver le niveau de service et la sécurité.

Chaque année, chaque ouvrage est visité pour faire le point sur son état et un tiers bénéficie d’un diagnostic approfondi qui conduit ensuite à programmer les travaux d’entretien nécessaires.
 









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com