Complètement ivres, les deux adolescentes s'amusaient à téléphoner à police-secours et aux pompiers


Jeudi 1 Mai 2014 à 11:06 l Actualisé Jeudi 1 Mai 2014 - 11:20



La cabine d'où étaient passés les appels a été facilement localisable par les policiers (Photo d'illustration)
La cabine d'où étaient passés les appels a été facilement localisable par les policiers (Photo d'illustration)
SEINE-MARITIME. Elles ont 15 et 16 ans mais elles promettent déjà. Deux adolescentes en état d'ivresse n'ont rien trouvé de mieux à faire que de passer des appels malveillants au standard de police secours (17) et du Centre opérationnel d'intervention et d'incendie (18).

Il était autour 1 h 25 cette nuit de jeudi 1er mai, lorsque, les policiers ont localisé la cabine téléphonique publique d'où venaient les appels, rue Gadeau de Kerville à Sotteville-lès-Rouen. Les deux jeunes filles, qui habitent à proximité, étaient encore là quand les policiers sont arrivés. Elles tenaient à peine debout et "n'arrivaient pas à parler" tant elles avaient ingurgité de l'alcool.

Conduites d'abord à l'hôpital pour vérifier que leur état de santé était compatible avec une garde à vue, les deux adolescentes ont été placées en cellule de dégrisement. L'une d'elle a refusé dans un premier temps de décliner son identité.

Au final, elles ont été remises à leurs parents. Elles seront reconvoquées pour audition. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com