Publicité.



Cinq prostituées en situation irrégulière priées de rentrer en Roumanie


Publié le Jeudi 6 Février 2014 à 13:06 l Actualisé le 06/02 - 14:23


(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
SEINE-MARITIME - Cinq prostituées d'origine roumaine ont été interpellées mercredi 5 février au cours d'une opération de police organisée sur réquisition du procureur de la République de Rouen dans le cadre de la lutte contre le racolage des prostituées.

Pendant quatre heures, de 14 h à 18 h, une douzaine de fonctionnaires du Groupe de sécurité de proximité (GSP) et de la police aux frontières (PAF) a arpenté les quais des rives droite et gauche ainsi que les boulevards réputés pour être le haut lieu de la prostitution à Rouen.

Placée en rétention administrative

L'une des péripatéticiennes âgée de 24 ans et domiciliée dans un hôtel de Saint-Etienne-du-Rouvray, a fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) "sans délai". Elle a été conduite séance tenante au centre de rétention administrative (CRA) de Oissel.

Quatre autres prostituées, également d'origine roumaine et en situation irrégulière, se sont vu, elles, accorder un délai de trente jours pour quitter le territoire. Ces jeunes femmes sont âgées entre 18 et 35 ans et sont toutes domiciliées dans un même hôtel à Rouen. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE