Cinq jeunes gens interpellés après le braquage d'un bar-tabac à Grand-Quevilly


Mardi 2 Juin 2015 à 11:48 l Actualisé Mardi 2 Juin 2015 - 13:59



Cinq jeunes gens, soupçonnés d'être les braqueurs d'un bar-tabac de Grand-Quevilly, lundi soir, ont passé la nuit en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen. Ils étaient toujours interrogés par les hommes de la brigade criminelle ce mardi en fin de matinée. Ils ont été interpellés moins d'une heure après les faits par les policiers alertés par un témoin.

Les faits. Il est un peu moins de 17h50, ce lundi 1er juin. Quatre individus font irruption dans le bar-tabac "Le parquet", 20, rue de l'Eglise, à Grand-Quevilly. Trois d'entre eux sont cagoulés, le quatrième exhibe une arme de poing et a le visage caché par une écharpe. Tandis que ce dernier braque le gérant âgé de 65 ans alors derrière son comptoir, ses complices contraignent l'épouse et les enfants du commerçant ainsi que cinq clients présents à reculer dans l'arrière boutique.

Un témoin appelle police-secours

L'homme armé exige l'ouverture du tiroir-caisse et fait main basse sur la recette, soit 1 300€ environ. Les quatre malfaiteurs raflent par la même occasion des cartouches de cigarettes et se lancent à la recherche d'un éventuel coffre-fort qui n'existe pas. La scène semble très longue pour les victimes, mais tout va en réalité très vite.

A l'extérieur, rue de l'Eglise, un passant est intrigué. Il remarque une Golf noire au volant de laquelle semble attendre une jeune femme. Il sent qu'il se passe quelque chose d'anormal. Il appelle police-secours. Un message est immédiatement diffusé sur les ondes à toutes les patrouilles. Un équipage est justement dans le secteur et se positionne pour aller à l'adresse indiquée.

La Golf des braqueurs percute la voiture de police

A cet instant, dans le bar-tabac, les malfaiteurs quittent les lieux et s'engouffrent dans la Golf qui démarre en trombe. Quelques dizaines de mètres plus loin, à l'angle des rues de la Chaussée et Pierre-Corneille, elle percute violemment un véhicule de police qui se rend précisément rue de l'Eglise. La conductrice de la Golf, une jeune fille de 18 ans, est interpellée sur le champ. Les quatre occupants parviennent quant à eux à s'enfuir à pied.

Un important dispositif de recherches est immédiatement mis en place par le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police de Rouen. Une douzaine de véhicules sont mobilisés  et une trentaine de policiers de police-secours, de la brigade anti-criminalité et de la brigade canine sont déployés.

Cinq jeunes gens de 18 et 19 ans

La ville est rapidement quadrillée. Moins d'une heure plus tard, quatre suspects dont les signalements correspondent à ceux des braqueurs, sont interpellés. Il s'agit de jeunes gens nés en 1996 et 1997, originaires de l'agglomération rouennaise. Une partie du butin est retrouvé.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale.  









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com