Cimetière vandalisé dans l'Eure : "Nous allons tout faire pour arrêter ces voyous"


Jeudi 13 Juin 2013 à 13:19 l Actualisé Jeudi 13 Juin 2013 - 16:44



Comme on peut le voir sur cette capture d'écran Google Maps, l'église et le cimetière d'Hellenvilliers sont situés à l'extérieur de la commune, dans un endroit isolé
Comme on peut le voir sur cette capture d'écran Google Maps, l'église et le cimetière d'Hellenvilliers sont situés à l'extérieur de la commune, dans un endroit isolé
Une trentaine de tombes et sépultures ainsi que l'église d'Hellenvilliers, une commune du sud de l'Eure qui a fusionné avec Grandvilliers en 1995, ont été saccagés et profanés par des inconnus.

Les faits ont été découverts par la secrétaire de mairie qui se rendait au cimetière mercredi soir, 12 juin. Mais, selon Yolande de la Porte du Theil, maire de Grandvilliers, ces profanations ont dû être commises dans la nuit de mardi à mercredi.

"C'est scandaleux!"

"C'est une espèce de massacre de voyous qui s'en sont pris aux souvenirs, aux fleurs, aux plaques, autrement dit à tout ce qui se trouvait sur les tombes. C'est scandaleux. Je vois aujourd'hui des familles éplorées", s'emporte Yolande de la Porte du Theil.

D'autant plus que les vandales ont utilisé ces objets comme projectiles pour briser deux vitraux de l'église récemment remis en état et endommager une partie de la toiture de l'édifice.

"J'espère que nous allons tout faire pour arrêter ces voyous et les traduire en justice. Je vais en tout cas me démener pour mettre la main sur eux", promet le maire de Grandvilliers, un bourg qui compte moins de 400 habitants.

Hellenvilliers est situé sur la D 49 à 8 km de Nonancourt  et 3,5 km de Grandvilliers
Hellenvilliers est situé sur la D 49 à 8 km de Nonancourt et 3,5 km de Grandvilliers
Un cimetière isolé dans la nature

Aucune inscription, aucune revendication raciste ou antisémite, n'a été relevée dans le cimetière dont l'emplacement est "très isolé et entouré de champs", ce qui rend plus facile encore son accès contrairement à celui de Grandvilliers qui est situé dans le centre du village.

"Il s'agit en majorité de sépultures de gens de la commune qui ont été profanées", précise Yolande de la Porte du Theil.

La mairie a déposé une plainte et les gendarmes de Nonancourt mènent l'enquête.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com