Publicité.



Catastrophe de Brétigny : les 5000 éclisses du réseau vont être vérifiées annonce la SNCF


Publié le Dimanche 14 Juillet 2013 à 14:58 l Actualisé le 14/07 - 16:39


Experts et agents de la SNCF sont à pied d'oeuvre depuis vendredi soir pour tenter de comprendre les circonstances de ce déraillement en gare de Brétigny (Photo SNCF)
Experts et agents de la SNCF sont à pied d'oeuvre depuis vendredi soir pour tenter de comprendre les circonstances de ce déraillement en gare de Brétigny (Photo SNCF)
La totalité des 5 000 éclisses du réseau ferroviaire, dont l'état défectueux (?) d'une de ces pièces métalliques serait à l'origine du déraillement vendredi 12 juillet du Paris - Limoges à Brétigny-sur-Orge (Essonne) va être "contrôlée immédiatement" annonce la SNCF.

Passé l'évacuation des victimes de cette catastrophe qui a fait six morts et seize blessés, les enquêteurs se sont mis au travail pour tenter de déterminer les circonstances précises du déraillement du train intercités n° 3657, avec 385 passagers à bord.

Soutien psychologique

Catastrophe de Brétigny : les 5000 éclisses du réseau vont être vérifiées annonce la SNCF
"L’ensemble des agents de SNCF est mobilisé depuis le début des évènements pour prendre en charge les voyageurs et les familles des victimes. Des cellules de soutien psychologique ont été très rapidement déclenchées par l’entreprise. Samedi matin, 13 juillet, des psychologues et des volontaires Urgence accident continuaient de répondre aux appels des familles de voyageurs. 1 400 appels ont été reçus durant la nuit. Depuis samedi 13 juillet, 14h, les personnes qui souhaitent un soutien psychologique peuvent appeler le 0800 120 821", indique la SNCF, dans un communiqué de presse.

Guillaume Pepy, patron de la SNCF, s’est rendu en gare de Paris Lyon, samedi "pour une minute de silence organisée en hommage aux victimes de cet accident. Cette minute de silence solennelle a également été respectée dans l’ensemble des gares du pays".

L'éclisse est une petite pièce métallique qui sert à relier les rails entre eux (Photo SNCF)
L'éclisse est une petite pièce métallique qui sert à relier les rails entre eux (Photo SNCF)
300 cheminots et 500 secouristes mobilisés

Depuis vendredi après midi, 300 agents et 500 secouristes étaient sur les lieux de l’accident, rappelle, la SNCF. "Dès samedi matin, de nouvelles équipes de volontaires SNCF ont été envoyées pour aider et informer les voyageurs dans les gares de la ligne".

Les enquêtes amorcées dès vendredi soir sont encore en cours. Selon les premiers éléments, le déraillement serait dû à une pièce de métal défaillante dans l'aiguillage de la voie. L’éclisse, cette agrafe en acier d'une dizaine de kilos qui relie deux rails dans un aiguillage, est sortie de son logement a précisé Pierre Izard, le directeur général de SNCF Infra.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE