Casse à la Caisse d'Épargne d'Isneauville : trois malfaiteurs mis en examen ce soir à Rouen


Vendredi 8 Juillet 2016 à 20:03 l Actualisé Vendredi 8 Juillet 2016 - 23:43



La façade de l'agence bancaire a été défoncée à l'aide d'un engin de chantier (Photo@Gendarmerie)
La façade de l'agence bancaire a été défoncée à l'aide d'un engin de chantier (Photo@Gendarmerie)
Les trois malfaiteurs interpellés alors qu'ils venaient d'arracher le distributeur de billets de la Caisse d'Épargne d'Isneauville, près de Rouen, ont été mis en examen aujourd'hui vendredi. Le parquet de Rouen a requis leur placement en détention provisoire.


Les faits. Mercredi 7 juillet vers 3 heures du matin le centre opérationnel de la gendarmerie de la Seine-Maritime (COG76) est avisé par la télésurveillance de l'établissement de l'arrachage en cours du distributeur automatique de billets (DAB) de la Caisse d’Épargne d'Isneauville, au nord de Rouen.

LIRE AUSSI : Trois malfaiteurs arrêtés ce matin près de Rouen après avoir arraché un distributeur de billets

Deux patrouilles du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Rouen, engagées sur une intervention non loin de là, sont immédiatement déroutées sur le lieu des faits, route de Neufchâtel. Les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Rouen sont également alertés.

Les suspects percutent un véhicule du PSIG

Rapidement sur les lieux du casse, les gendarmes remarquent la présence de deux véhicules à proximité de l'agence bancaire. Ils constatent en même temps que la façade du bâtiment où est encastré le distributeur automatique de billets (DAB) est complètement défoncée. Pour ce faire, les malfaiteurs ont visiblement utilisé un engin de type Manitou, volé sur un chantier voisin.

Arrivés à proximité de l'agence bancaire, les gendarmes du PSIG positionnent un de leurs véhicules en travers de la chaussée. Ce dernier est alors percuté par celui des malfaiteurs qui cherchent à prendre la fuite. Toutefois, deux individus sont interpellés par les gendarmes. Un troisième est arrêté par un équipage de la BAC de Rouen sur la proche autoroute A28.

Lors de l'intervention, deux coups de feu ont été tirés par les forces de l'ordre, sans faire de blessé.

Dégâts importants

Les trois suspects interpellés sont placés en garde à vue dans les locaux de la section de recherches (SR) de Rouen saisie par le procureur de la République de Rouen. Les dégâts consécutifs à la destruction du DAB sont importants.

Ce vendredi 8 juillet dans l'après-midi, trois individus ont été présentés devant le parquet de Rouen. Une information judiciaire a été ouverte des chefs de vols aggravés et tentative de vol aggravé. Le magistrat du parquet a requis le placement en détention provisoire des trois mis en cause.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com