Car-jacking à Poissy : les agresseurs d'un entrepreneur en garde à vue


Mercredi 2 Mars 2016 à 17:23 l Actualisé Mercredi 2 Mars 2016 - 17:55



Les faits remontent à la nuit du mardi au mercredi 17 février dernier. Aux alentours de 3 heures du matin, un chef d'entreprise qui rentre chez lui à Poissy (Yvelines) est victime d’un car jacking aussi soudain que violent  (25 jours  d'interruption temporaire de travail).

Alors qu’il s’arrête à un feu rouge, un individu traverse la chaussée tandis qu’un autre se portait à hauteur de sa fenêtre, exhibant une arme de poing et lui intimant l’ordre de descendre du véhicule. Quatre individus prennent alors la fuite à bord de la Mercedes S400 de la victime, d’une valeur de 150 000 euros. L’enquête est confiée à la Sûreté urbaine de la Circonscription d’agglomération de Conflans-Sainte-Honorine.

Les investigations menées en flagrant délit vont rapidement permettre de confondre les auteurs de ce braquage. Un véhicule Renault Mégane est retrouvé accidenté et abandonné, à proximité du lieu où se sont produits les faits. Son propriétaire, bien connu des services de police, est formellement reconnu par l'entrepreneur comme étant l’un des braqueurs. L’enquête permet à la fois de déterminer sa présence sur les lieux à l’heure des faits et d’identifier deux de ses complices, tous domiciliés dans le Val d’Oise.

Hier mardi 1er mars, au petit matin, des interpellations coordonnées sont réalisées à Montmorency et Deuil-la-Barre (Val d'Oise). Les trois suspects identifiés (ils sont âgés entre 18 et 20 ans) sont placés immédiatement en garde à vue. Une arme de poing modifiée, de type semi-automatique, est découverte lors de la perquisition. Les auditions devaient permettre d’identifier le dernier complice. Contacté par les enquêteurs, ce dernier s'est constitué prisonnier.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com