Canicule : 150 000 clients d'ErDF dans le noir cette nuit à la pointe du Havre


Jeudi 2 Juillet 2015 à 07:41 l Actualisé Jeudi 2 Juillet 2015 - 23:23



Le Plan d’Opération Interne (POI) de la société Omniva Solutions, à Sandouville, a été déclenché dans la nuit et le centre opérationnel départemental (COD) de la préfecture de la Seine-Maritime à déployé des moyens de secours qui sont maintenus ce jeudi matin
Le Plan d’Opération Interne (POI) de la société Omniva Solutions, à Sandouville, a été déclenché dans la nuit et le centre opérationnel départemental (COD) de la préfecture de la Seine-Maritime à déployé des moyens de secours qui sont maintenus ce jeudi matin
Consécutivement aux fortes chaleurs enregistrées dans la journée d'hier mercredi 1er juillet en Seine-Maritime, deux équipements de distribution électriques situés à Port Jérôme et Senneville ont entraîné, cette nuit de mercredi à jeudi 2 juillet, à  minuit, un délestage de l’alimentation en électricité de la pointe ouest du département et particulièrement du secteur du Havre.

Activité interrompue sur le grand port maritime

"Au plus fort des délestages, ce sont plus de 150 000 clients qui ont été impactés dont des sites de production industrielle et le grand port maritime du Havre, interrompant le trafic maritime et le déchargement des navires. La sécurité des sites de production industrielle a été maintenue par la mise en service des groupes de secours", indique la préfecture de Seine-Maritime, dans un communiqué publié ce jeudi matin.
.
Cependant, en raison d’une panne, la société chimique Omnova Solutions, anciennement Eliokem, basée à Sandouville (près de l'usine Renault) a fait l’objet d’une coupure complète à compter de 2h30. En conséquence, le Plan d’Opération Interne (POI) de cette société a été déclenché et le centre opérationnel départemental (COD) de la préfecture de la Seine-Maritime à Rouen a été activé. Les moyens de secours (sapeurs pompiers) ont été projetés sur le site.

"Rejets limités d'ammoniac"

Lors de cet incident, "des rejets limités d’ammoniac ont été constatés (valeurs inférieures au seuil de perception avec une dispersion contenue aux abords immédiats du site). Des moyens de mesure sont toujours en place et une surveillance est assurée par les sapeurs pompiers", souligne la préfecture.

L’alimentation électrique a été rétablie à 6h45 et l’incident est, à ce stade, maîtrisé. L’évaluation des conséquences est en cours par les services de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL).

"Le COD a été levé à 7h15 et les services concernés demeurent mobilisés au regard de la persistance annoncée de fortes chaleurs".


Les explications de Réseau de transport d'électricité (RTE)

Les équipes de RTE (Réseau de transport d'électricité) sont restées mobilisées cette nuit face à la vague de chaleur exceptionnelle que connait actuellement la France.

Des incidents sur les appareils de mesure ont eu lieu au Havre (Seine-Maritime), en Gironde, dans la zone d’Etrepagny (Eure) et à Boulogne-sur-Mer.
Près de 150 000 clients ont été privés d’électricité cette nuit de quelques minutes à quelques heures. Tous les clients étaient réalimentés à 6h ce matin, indique l'entreprise ce jeudi matin, sans plus de précisions sur la nature de cette panne.

Compte-tenu des conditions météorologiques exceptionnelles annoncées, la situation nécessite le maintien d’une grande vigilance de RTE.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com