Braquage de La Poste du Havre : trois mises en examen pour vol à main armée et complicité


Jeudi 8 Août 2013 à 19:02 l Actualisé Vendredi 9 Août 2013 - 09:46



Trois des cinq suspects interpellés dans le cadre de l'enquête sur le vol à main armée de la poste de Montmorency mardi matin au Havre (lire ici le rappel des faits) ont été mis en examen ce jeudi 8 août par un juge d'instruction du Havre.

Deux d'entre eux, âgés entre 18 et 20 ans, l'ont été pour vol avec arme. Ils ont été placés en détention provisoire. La mère de l'un d'eux, âgée de 38 ans, a été mise en examen pour recel de vol. Elle a été placée sous contrôle judiciaire.

Deux jeunes gens ont été mis hors de cause dans cette affaire, après avoir été entendus par les enquêteurs du service régional de police judiciaire.

Réfugiés dans un appartement

Cinq personnes avaient été interpellées quelques minutes après le braquage mardi matin du bureau de poste. Des témoins avaient poursuivis les malfaiteurs et avaient constaté que ces derniers s'étaient réfugiés dans un immeuble du boulevard de Graville, à quelques centaines de mètres de la Poste.

Forts de ces renseignements, les policiers de la sécurité publique étaient parvenus à les localiser dans un appartement, où habite la mère de l'un des suspects. Lors de la perquisition, les enquêteurs avaient retrouvé le butin (des liasses de billets et des rouleaux de pièces) ainsi qu'une arme de poing.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com