Blessé de plusieurs coups de couteau par un repris de justice dans le centre-ville de Louviers


Jeudi 13 Mars 2014 à 21:56 l Actualisé Jeudi 13 Mars 2014 - 22:51



L'auteur présumé des coups de couteau a été déféré ce jeudi matin au palais de justice d'Evreux où il a été présenté à un magistrat du parquet puis à un juge d'instruction   (Photo d'illustration)
L'auteur présumé des coups de couteau a été déféré ce jeudi matin au palais de justice d'Evreux où il a été présenté à un magistrat du parquet puis à un juge d'instruction (Photo d'illustration)
EURE - Un différend entre deux hommes pour des raisons obscures s'est terminée dans le sang. L'un des protaganistes, un Lovérien de 30 ans, est toujours au centre hospitalier d'Elbeuf en soins intensifs. Il a reçu plusieurs coups de couteau : au thorax, dans la région du coeur, il a le poumon gauche perforé et une plaie profonde à une cuisse. Les blessures sont graves mais ses jours ne seraient plus en danger.

Pour une cigarette refusée ?

Que s'est-il passé cette nuit de vendredi 7 à samedi 8 mars ? Selon ses déclarations, l'auteur des coups de couteau, ivre au moment des faits, aurait eu un différend avec un inconnu dans le centre-ville de Louviers. Ce dernier l'aurait, toujours selon lui, roué de coups parcequ'il aurait refusé de lui donner une cigarette. C'est à cet instant que, pour se défendre, il aurait sorti un couteau et aurait frappé son agresseur.

Une relation des faits qui ne corroborent pas du tout avec la version donnée par la victime qui a, sur son lit d'hôpital, formellement identifié son agresseur sur une planche photographique. Ce qui laisse penser que les deux hommes ne se connaissaient pas. L'exploitation des enregistrements de la vidéo-surveillance de la ville ont apporté des éléments qui ont permis aux policiers d'établir ce qui s'est réellement passé.

Condamné pour meurtre à Elbeuf en 1998

Le mis en cause, âgé de 36 ans, n'est pas un inconnu pour les services de police et la justice. Son casier judiciaire comporte plusieurs mentions pour vols avec armes, vols par effraction, vols de voitures, port d'armes prohibées... Il a été condamné il y a quelques années à une peine de réclusion criminelle pour un meurtre commis à Elbeuf le 6 avril 1998.

Dans le cadre de cette affaire de coups de couteau, il a été déféré ce jeudi matin 13 mars au palais de justice d'Evreux. Le parquet devait ouvrir une information judiciaire à son encontre pour violences volontaires avec arme ayant entraîné une interruption totale de travail supérieure à huit jours.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com