Publicité.



Bernay : il cachait les tablettes numériques volées dans la poussette de ses enfants


Publié le Jeudi 7 Août 2014 à 21:43 l Actualisé le 08/08 - 02:14


Le voleur était très attiré par les tablettes. Il pouvait les revendre un bon prix et facilement (Photo d'illustration)
Le voleur était très attiré par les tablettes. Il pouvait les revendre un bon prix et facilement (Photo d'illustration)
Il avait trouvé la parade pour passer la caisse sans bourse délier : la poussette de ses enfants. L'astuce frauduleuse de ce père de famille de 35 ans n'a pas marché bien longtemps : le 4 août, vers 19 heures, il s'est fait prendre comme un débutant du vol à l'étalage par les agents de surveillance du magasin Leclerc, à Menneval, près de Bernay (Eure).

Il est vrai qu'il était déjà dans le collimateur du service de sécurité. Le 21 juillet, l'hypermarché avait déjà constaté le vol dans ses rayons de deux tablettes numériques. Et en visionnant, après coup, les images de la vidéo surveillance, le voleur avait pu être identifié au moins physiquement.

Il passe la caisse sans payer

Lorsqu'il est entré cette fois dans le magasin avec sa poussette et ses deux enfants à l'intérieur, il a été discrètement surveillé. Et alors qu'il se trouvait à l'espace culturel, un vigile l'a surpris en train de glisser furtivement une tablette numérique et un DVD dans un sac en plastique accroché à la poussette.

Le père de famille a passé à la caisse comme si de rien n'était, sans rien payer, avant d'être interpellé par les vigiles. Prévenus, les gendarmes de Bernay ont rapidement rappliqué. En fouillant minutieusement la poussette, ils ont alors découvert deux autres tablettes numériques dissimulées entre les deux enfants.

Perquisition à son domicile

Le voleur à l'étalage présumé a été conduit à la brigade de gendarmerie pour être auditionné. Une perquisition a été effectuée à son domicile, à Campigny, une commune proche de Pont-Audemer. Les enquêteurs ont retrouvé la totalité des objets volés, sauf deux tablettes qui ont été revendues.

Le matériel a été restitué à Leclerc tandis que le père de famille s'est vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel d'Evreux pour les mois à venir. Il a été remis en liberté.   





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE