Publicité.



Basse-Normandie: démantèlement d'un réseau international de produits électriques contrefaits


Publié le Vendredi 22 Février 2013 à 11:08 l Actualisé le 22/02 - 11:19


Les agents de la direction des opérations douanières de Nantes, Rouen et Toulouse ont saisi, le 29 janvier, plus de 22 500 contrefaçons de câbles électriques ainsi que des faux certificats de conformité "CE" dans une société des Hautes-Pyrénées (65).

Cette saisie est l’aboutissement de plusieurs semaines d’enquête visant un réseau international de trafiquants de produits électriques. Au total, près de 122 000 contrefaçons de câbles électriques, présentant tous de graves problèmes de conformité, ont été saisies sur trois sites.

83 000 rouleaux saisis chez un soldeur en Basse-Normandie

Le premier contrôle, effectué le l4 janvier chez un soldeur en Vendée, permet la saisie de 15 700 rouleaux de câbles électriques. Les douaniers poursuivent leurs investigations par une analyse approfondie des documents commerciaux qui leur permet d’identifier le circuit de la marchandise, initialement achetée auprès d'un fournisseur à Hong-Kong.

Sur la base des informations recueillies, les agents procèdent le lendemain à un second contrôle, chez l'un des clients de ce soldeur situé dans la Manche, en Basse-Normandie. Ils y découvrent deux bennes contenant plus de 83 000 rouleaux de câbles électriques similaires, soit près de 30 tonnes de marchandise.

Le gérant de la société écran arrêté

Le troisième contrôle, dans les Hautes-Pyrénées, permet la saisie de 22 500 bobines supplémentaires contrefaisant la même marque. Le fournisseur chinois basé à Hong-Kong avait vendu ces 22 500 câbles directement à la société tandis que les 100 000 bobines saisies dans la Manche ont été écoulées via une société écran.

Le gérant de la société écran en France et ses deux associés ont été interpellés.

Alors que les câbles HIFI originaux sont tous de composition cuivrée, les contrefaçons saisies s’avèrent être fabriquées avec un alliage de fer. Facilement inflammables et de mauvaise qualité, ces produits peuvent provoquer l'incendie des constructions dans lesquelles ils sont installés et causer des blessures aux techniciens lors de leur manipulation.

Un véritable réseau international

Cette intervention douanière, réalisée en étroite concertation avec le Parquet de Nantes, a permis non seulement d'interdire l'accès au marché national de ces produits, mais également le démantèlement d'un véritable réseau international de vente de contrefaçons de produits électriques.

"La surveillance des normes et la lutte contre les contrefaçons sont des axes d’actions prioritaires de la douane française", souligne la direction des Douanes, dans un communiqué.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE