Publicité.



Bacs de Seine : les poids lourds devront payer une éco-contribution en Seine-Maritime


Publié le Mardi 26 Mars 2013 à 17:56 l Actualisé le 26/03 - 18:32


Bacs de Seine : les poids lourds devront payer une éco-contribution en Seine-Maritime
Du fait de la mise en oeuvre en octobre prochain de la Taxe Poids Lourds (TPL), d'une moyenne de 12 cts/km, sur les itinéraires concurrents (Pont de Brotonne et traversée de Rouen), le passage d'eau de Duclair, par sa gratuité, verra son attractivité renforcée.

Cela pourrait conduire, dès cette année, à une augmentation de la demande en traversées de camions au détriment des usagers en voiture, principalement des habitants de la boucle. "La gratuité pour les usagers des bacs départementaux qui sont très majoritairement des salariés qui utilisent les passages d'eau pour des trajets domicile-travail, est légitime", estime le Conseil général de Seine-Mariitime

Reconsidérer la gratuité pour les poids lourds

Cependant, l'évolution actuelle des prix du carburant qui a plus que doublé depuis 2009, sur un passage d'eau qui ne génère aucune recette et dont seul le trafic de poids lourds justifie les dimensions du bac, oblige à reconsidérer la gratuité pour les poids lourds.

La mise en place d'une tarification, afin de réduire le déficit d'exploitation de cette ligne, a d'ailleurs été l'objet d'une proposition des transporteurs et des carriers lors d'une rencontre avec le Département.

Sur les 16 passages d'eau français (8 bacs de Seine, 2 bacs de Loire, bacs du Rhin, 2 bacs de Gironde, 2 bacs du Rhône), aucun autre Département que la Seine-Maritime n'applique la gratuité aux poids lourds.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE