Avis de tempête samedi en Manche : mise en garde de la préfecture maritime


Vendredi 12 Février 2016 à 16:26 l Actualisé Vendredi 12 Février 2016 - 16:45



Illustration.
Illustration.
Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord appelle à la plus grande prudence l’ensemble des usagers de la mer compte-tenu des conditions météorologiques particulièrement difficiles annoncées pour la journée de demain, samedi 13 février.

Un avis de fort coup de vent à tempête localement est confirmé en Manche.

Les prévisions.
Une dépression à 977 hPa centrée sur le sud-ouest de l’Irlande dans la nuit de vendredi 12 février à samedi 13 février va se décaler sur l’ouest de la Manche et générer un flux perturbé de secteur sud-ouest. Ces perturbations, temporairement violentes sur l’ouest de la Manche à la mi-journée de samedi, devraient s’évacuer vers la Belgique au cours de la nuit suivante, en s’atténuant.

Un vent de secteur ouest établi à 45/50 nœuds (90/100 km/h) avec des rafales à 65/70 nœuds (130/140 km/h) est attendu à l’ouest de la Manche, dans la zone des îles Anglo-Normandes, pour le milieu de journée. Des vents d’ouest à nord-ouest pour 35/40 nœuds avec des rafales à 50/55 nœuds (100/110 km/h) s’étendront ensuite aux baies de Seine et Somme en cours d’après-midi et de soirée.

La mer totale sera forte (3/4 m) à l’est de la Manche, à localement très forte sur le nord Cotentin (4/6 m). Elle sera grosse à l’ouest de la Manche et dans le secteur des îles Anglo-Normandes (6/8 m).

Une accalmie devrait avoir lieu progressivement dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 février.

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, il est donc fortement recommandé à la population de se tenir éloignée du bord de mer, tout particulièrement en cette période de vacances scolaires.

Les recommandations.
Pour les plaisanciers et les professionnels de la mer, il est très vivement conseillé d’éviter de prendre la mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord.

Pour les baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, de ne pas se mettre à l'eau et de ne pas se baigner ; de ne pas s'approcher du bord de l’eau même d'un point surélevé (plage, falaise, pont) ; et de se tenir éloigné de la côte (rivage, plages, ports, sentiers ou routes côtières, falaises...).

Les navigateurs et les usagers de la mer ne doivent jamais prendre de risques inutiles en sous estimant ses dangers. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer.

Dans les jours à venir, une attention particulière doit être portée à l'évolution des conditions météorologiques.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com