Normandie.

Avis de tempête en mer dimanche : rafales de vent et vagues de 3 à 6 mètres en Manche


infoNormandie / Vendredi 18 Novembre à 19:22

Les vagues pourront atteindre 5 à 6 mètres au large et 3 à 4 mètres en zone côtière (Illustration@DR)
Les vagues pourront atteindre 5 à 6 mètres au large et 3 à 4 mètres en zone côtière (Illustration@DR)
Le vent va souffler très fort, mais pas seulement dans les terres, il soufflera également en mer. C'est pourquoi le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord appelle à la prudence l’ensemble des usagers de la mer compte-tenu des conditions météorologiques difficiles qui s’annoncent dimanche 20 novembre.

"Un système dépressionnaire à 968 hPa se comble vers l'Est en longeant les côtes du sud de l'Angleterre. Cette dépression générera un flux fort à très fort de secteur sud à sud-ouest sur l'ensemble de la Manche. Il sera accompagné de vent de 80 à 90 km/h établi et des rafales allant jusqu’à 110 à 120 km/h de la fin de soirée samedi et ce jusqu'à dimanche en début d'après-midi", détaillent les autorités maritimes.

Les vagues pourront atteindre 5 à 6 mètres au large et 3 à 4 mètres en zone côtière.

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d' un état de mer difficile, de vents forts et d'un risque de "vagues-submersion", les usagers de la mer sont appelés à la plus grande prudence.

Pour les plaisanciers, il est conseillé de différer tout départ en mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord. Toute perte de matériel en mer (annexe, voile...) doit être immédiatement signalée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS - numéro : 196).

Pour les baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d'être particulièrement vigilants à ces phénomènes, notamment sur les plages et l'estran.

#Source : préfecture maritime


Mots-clés : Manche, mer, Normandie, tempête, vent







Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook