Au cinéma Mercure d'Elbeuf : le récit d'une grève chez PSA à Aulnay


Vendredi 18 Mars 2016 à 15:49 l Actualisé Samedi 19 Mars 2016 - 18:51



Au cinéma Mercure d'Elbeuf : le récit d'une grève chez PSA à Aulnay
Le syndicat CGT Renault Cléon organise une projection du film, " Comme des lions !", ce samedi 19 mars à 19h30 au cinéma Mercure, à Elbeuf.  

Ce film-documentaire, réalisé par Françoise Davisse, relate la grève chez PSA Aulnay et "l’attitude du gouvernement complice de PSA", souligne  Pascal Le Manach, secrétaire de la CGT à Renault Cléon. 

" On les suit grévstes pas à pas, dans leurs actions, leurs discussions, et l’on peut aussi entrevoir la force qu’aurait la classe ouvrière si elle se mobilisait au-delà d’une entreprise !"

"Dans cette période de manifestation contre la Loi-Travail, c'est un film qui parle de nous, les salariés. Un film sur une usine de l'automobile comme nous à Renault Cléon !", insitent les organisateurs de cette soirée.

La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice et de Jean-Pierre Mercier (ancien gréviste, délégué CGT) .

Comme des lions

En février 2012, pendant la campagne de l'élection présidentielle, la documentariste Françoise Davisse apprend que la CGT a dévoilé le plan de fermeture du site d'Aulnay par la direction de PSA. Elle décide de suivre le mouvement de contestation qui s'organise.

Les premières images montrent un François Hollande candidat, qui promet, après son éventuelle élection, de prendre l'affaire en considération. Quelques mois plus tard, l'annonce de la fermeture est rendue officielle par la direction. Françoise Davisse place sa caméra dans l'usine en grève...

"Comme des lions" raconte deux ans d’engagement de salariés de PSA Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui, en 2013, emploie encore plus de 3 000 personnes dont près de 400 intérimaires.

Des immigrés, des enfants d’immigrés, des militants, bref des ouvriers du 93 se sont découverts experts et décideurs. Ces salariés ont mis à jour les mensonges de la direction, les faux prétextes, les promesses sans garanties, les raisons de la faiblesse de l’état. Bien sur ils n’ont pas « gagné ».

Source : Allo Ciné








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com