Publicité.



A ISNEAUVILLE, PRES DE ROUEN

Au bout du rouleau, elle tue son fils handicapé mental en l'empoisonnant


Publié le Lundi 2 Février 2015 à 13:03 l Actualisé le 02/02 - 17:25


Une mère de famille de 50 ans a donné la mort à son fils handicapé mental, en lui faisant ingurgiter une forte quantité de médicaments. Le drame s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche, à Isneauville, une commune de la banlieue de Rouen. 

Selon ses déclarations, la quinquagénaire vivait un enfer depuis quelques années. Son fils aîné, atteint d'un handicap mental qui avait été découvert cinq ou six mois après sa naissance, lui menait la vie dure. Le jeune homme, âgé de 22 ans, faisait des crises d'épilepsie récurrentes et devenait alors très violent avec sa mère, une femme divorcée depuis très longtemps. Elle aurait déclaré aux enquêteurs qu'elle n'arrivait plus à maîtriser la situation. 

Un cocktail de médicaments

Samedi soir, "au bout du rouleau", elle a profité de l'absence pour la nuit de son deuxième fils, âgé de 21 ans, parti chez son amie, pour commettre l'irréparable. Elle a préparé un cocktail de toutes sortes de médicaments dont ceux - des calmants - que prenait son fils à titre préventif avant ses crises, et lui a donné à boire. Le jeune homme est mort empoisonné dans la nuit.

La meurtrière présumée a attendu dimanche matin pour appeler, peu avant 11 heures, le centre départemental opérationnel d'incendie et de secours (Codis), basé à Yvetot :" je viens de tuer son fils", a-t-elle murmuré au téléphone. 

"Je n'avais pas d'autre choix"

"Je n'avais pas d'autre choix pour me libérer que de faire cela", aurait déclaré la mère de famille aux enquêteurs qui l'ont placée en garde à vue.

Une autopsie du corps, destinée à établir si l'origine de la mort est dûe aux médicaments, est prévue demain mardi, dans la matinée, à l'institut médico-légal de Rouen confirme une source judiciaire. De son côté Jean-Claude Belot, procureur de la République, indique qu'il ouvrira ce mardi, une information judiciaire, après avoir eu connaissance des résultats de l'autopsie.

Les investigations confiées à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Rouen et aux gendarmes de Montville vont devoir déterminer le degré et la nature des violences que la victime faisait subir à sa mère. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE