Publicité.



Au Havre, une adolescente agressée sexuellement par un ami virtuel de Facebook


Publié le Mardi 15 Janvier 2013 à 17:00 l Actualisé le 01/01


Ils avaient fait connaissance sur Facebook, au mois de décembre dernier. L'adolescente, une Havraise âgée de 16 ans, avait accepté l'invitation d'un jeune homme qui lui proposait de devenir son ami. Depuis, les deux jeunes gens échangeaient régulièrement des messages via ce réseau social.

Ils voulaient faire connaissance

Et puis, samedi 12 janvier, ils ont décidé de se rencontrer physiquement. Rendez-vous est pris à la gare du Havre. Il est environ 19 heures, lorsque l'ami virtuel originaire de Sotteville-lès-Rouen, débarque d'un train en provenance de Rouen. Après de rapides présentations, le jeune homme (il aura 18 ans cette année) entreprend alors l'adolescente. Il lui demande de le suivre dans un recoin isolé de la gare à l'abri des regards. Que se passe-t-il ensuite ?

Il l'agresse et lui vole son portable

Vers 21 h 30, la jeune fille va se confier au chef de gare et lui raconte qu'elle vient d'être agressée par un individu qui l'a forcée, après l'avoir frappée, à lui faire une fellation. Il aurait pris la fuite en lui dérobant son téléphone portable.

L'alerte est immédiatement donnée. Munie d'un signalement précis de l'agresseur, la brigade anti-criminalité (Bac) procède à des recherches dans la gare et à proximité. Un individu correspondant à celui recherché est interpellé dans l'enceinte de la gare. Une interpellation difficile car le suspect se rebelle et les policiers doivent utiliser la force pour le neutraliser.

Placé sous contrôle judiciaire

Tandis que l'adolescente est emmenée à l'hôpital pour des examens (elle s'est vue prescrire trois jours d'ITT), son agresseur présumé est placé en garde à vue à l'hôtel de police du Havre. Longuement interrogé, il nie farouchement les faits de viol dont il est accusé. Déféré au parquet du Havre, le jeune Sottevillais, sans activité, a été mis en examen pour "agression sexuelle" et placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention(JLD) à l'issue du débat contradictoire.

Le parquet a ouvert une information judiciaire.



Mots-clés :

EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE