Publicité.



Au Havre, bientôt un outil de prévention des affections allergiques


Publié le Jeudi 26 Décembre 2013 à 15:12 l Actualisé le 26/12 - 15:42


A l'image de Laval et de Rennes notamment (photo), la ville du Havre aura son pollinarium
A l'image de Laval et de Rennes notamment (photo), la ville du Havre aura son pollinarium
En raison de la construction d’un pollinarium aux Jardins Suspendus, l’entrée Nord (rue Albert Copieux) et l’entrée Roseraie seront fermées pour trois mois à partir du 6 janvier prochain. Un jalonnement sera mis en place et le public pourra s’orienter vers l’entrée Sud (rue du Fort).

La Ville du Havre, annonce la mairie dans un communiqué, construit sur le site des Jardins Suspendus un pollinarium sentinelle, outil de prévention des pollinoses (affections allergiques provoquées par les pollens). Il s’agit d’un jardin composé d’espèces allergisantes, rassemblées selon une méthodologie scientifique, dont la pollinisation est surveillée quotidiennement.
 
Les relevés journaliers des libérations de pollen des espèces communes les plus allergisantes sont complémentaires au plan local, de ceux du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). Ils seront transmis pour information au public et à la communauté médicale.
 
Grâce à une présentation pédagogique, cet aménagement permettra de sensibiliser le public sur le risque allergique et les plantes allergisantes, de suivre les évolutions climatiques et de répondre à un enjeu de santé publique.
 
La création de ce pollinarium intervient dans le cadre de l’agrément « jardin botanique » du site des Jardins Suspendus, et sera le premier de ce type en Normandie.
 





SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE