Publicité.



Attouchements sexuels et racket sur des lycéens à Gisors : les auteurs sont arrêtés, jugés et condamnés


Publié le Vendredi 28 Novembre 2014 à 12:29 l Actualisé le 29/11 - 21:50


Les enquêteurs de la gendarmrie de Gisors ont mis un point d'honneur à retrouver rapidement les agresseurs des adolescents (Photo d'illustration)
Les enquêteurs de la gendarmrie de Gisors ont mis un point d'honneur à retrouver rapidement les agresseurs des adolescents (Photo d'illustration)
Deux individus, sans domicile fixe, ont été condamnés mercredi 26 novembre à dix mois d'emprisonnement par le tribunal correctionnel d'Evreux. Ils ont été reconnus coupables d'attouchements sexuels, d'extorsion avec violences et d'intrusion dans un établissement scolaire.

Un complice de ces faits, âgé de 16 ans, a été présenté au juge des enfants de Beauvais en vue de sa mise en examen.
Deux adolescentes agressées dans le gymnase du lycée
Depuis le 17 novembre, les gendarmes de Gisors enquêtaient sur une affaire d'agression et d'attouchements commis ce jour là dans l'enceinte du lycée Louise Michel de Gisors. Trois individus avaient pénétré dans le gymnase de l'établissement pour perturber la séance de sport. Ils avaient ensuite importuné deux adolescentes de 15 ans à la sortie des toilettes, caressant les fesses de l'une et plaquant l'autre contre le mur.

Quelques jours plus tard, le 20 novembre, c'est un élève âgé de 14 ans qui était cette fois victime de violences de la part de trois racketteurs. L'adolescent, giflé et molesté par ses agresseurs, avait été contraint de donner son téléphone portable, sa montre et les 10€ qu'il avait sur lui.
Identifié par ses victimes sur une photographie
Les auditions des différentes victimes devaient permettre aux gendarmes d'établir un signalement précis des mis en cause. C'est ainsi qu'ils pouvaient identifier et interpeller en tout début de la semaine l'un des auteurs présumés : un adolescent de 16 ans qui demeure à Chaumont-en-Vexin (Oise).

Identifié formellement sur photo par les deux jeunes filles, ce dernier était placé en garde à vue. Au cours de son audition, il reconnaissait sans trop de difficulté les faits mais déclarait être incapable de fournir les noms de ses complices, deux SDF rencontrés fortuitement dans les rues de Gisors.

La description des deux autres suffisait toutefois aux gendarmes pour remonter jusqu'à eux. Ils étaient ainsi interpellés à leur tour mardi 25 novembre dans le centre-ville de Gisors et confondus par les victimes. Les deux mis en cause âgés de 25 et 18 ans, étaient placés en garde à vue, auditionnés et déférés au palais de justice d'Evreux pour être jugés en comparution immédiate. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE