Publicité.



Arrêté après une course-poursuite à bord d'une 206 volée lors d'un home-jacking à Barentin


Publié le Samedi 20 Août 2016 à 15:20 l Actualisé le 21/08 - 18:55


Illustration.
Illustration.
Quatre jeunes gens, à bord d'une 206 Peugeot cabriolet, volée lors d'une home-jacking à Barentin, ont été pris en chasse par la police dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'agglomération rouennaise.

Il est un peu de 3 heures du matin. Le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police de Rouen est informé par le centre opérationnel de la gendarmerie (CORG) qu'un home-jacking vient de se produire à Barentin. Les auteurs ont pénétré dans une habitation et ont dérobé les clés d'une 206 cabriolet. Les individus sont repartis avec le véhicule.

Marche arrière pour échapper aux policiers

Une mise en surveillance est diffusée sur la radio de la police et de la gendarmerie. Message reçu par un équipage de la brigade anti-criminalité de Rouen qui repère bientôt la Peugeot à Petit-Quevilly. Les policiers font demi-tour et se lance à la poursuite du véhicule suspect à bord duquel se trouvent quatre individus. A la faveur d'un feu rouge, la voiture de police se met en travers de la 206 décapotée, alors à l'arrêt rue Pierre Corneille.

En voyant les policiers, le conducteur fait marche-arrière et percute un panneau de signalisation. Un des passagers saute du véhicule et s'enfuit en courant. Le conducteur s'empresse quant à lui de redémarrer poursuivi par la BAC.

Tête-à-queue

Une course-poursuite s'engage rue des frères Delattre puis boulevard du Gord. En bifurquant brusquement rue des Pâtis, la 206 fait une tête-à-queue et termine sa course sur le trottoir. Les deux passagers parviennent à prendre la fuite, tandis que le conducteur es interpellé. Il s'agit d'un jeune homme de 18 ans demeurant à Petit-Quevilly. Il est placé en garde à vue pour vol avec effraction et refus d'obtempérer.

Les deux passagers en fuite sont interpellés un peu plus tard au petit matin. Ils ont été repérés, vers 6 heures, à proximité d'un feu de voiture rue Paul Gauguin à Petit-Quevilly. Tous les deux nés en avril 2000 et originaires de Petit-Quevilly ont été placés en garde à vue.



Mots-clés : Rouen, Seine-Maritime


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE