Publicité.



Arnaque à la carte bancaire à Rouen : le faux policier parvient à soutirer 750€ à une personne âgée


Publié le Vendredi 2 Septembre 2016 à 11:44 l Actualisé le 04/09 - 00:04


Une personne âgée a été victime d'une escroquerie à la carte bancaire. L'auteur des faits s'est fait passer pour un enquêteur de la brigade financière de l'hôtel de police de Rouen. Il a réussi à subtiliser 750€ à la septuagénaire qui a déposé plainte. Des enquêtes ont été ouvertes pour deux autres cas similaires.

Les faits datent du 26 août. Une retraitée domiciliée dans l'agglomération rouennaise est contactée sur son téléphone fixe par un homme qui déclare être policier. Policier à la brigade financière. Le pseudo enquêteur indique à son interlocutrice, âgée de 76 ans, que sa carte bancaire a été piratée suite à un achat récent.

Mise en confiance

Pour les besoins de son enquête et identifier le ou les escrocs, il lui demande d'aller acheter au tabac le plus proche cinq coupons de type PCS qui permettent de recharger une carte bancaire prépayée (elles sont délivrées de manière anonyme dans les bureaux de tabac). Afin de la mettre en confiance sa victime, le policier révèle qu'il dispose des trois premiers chiffres de sa carte bancaire. Il en profite également pour lui demander son numéro de téléphone portable.

La retraitée va donc acheter cinq fameux coupons, d'une valeur de 150 euros l'unité. En chemin, elles est littéralement harcelée sur son téléphone par le soi-disant policier qui veut récupérer immédiatement les codes inscrits sur les coupons. Ayant obtenu satisfaction, il insiste auprès de la septuagénaire pour qu'elle découpe les coupons et les jettent dans la cuvette des WC pour les faire disparaître.  Puis, l'escroc précise qu'elle va recevoir sous quarante-huit heures une lettre des services de police qu'elle devra remettre à sa banque.
 
Déjà deux autres victimes

Les 48 heures écoulés, et n'ayant rien reçu, la victime s'est rendue à l'hôtel de police de Rouen et a demandé à voir le policier de la brigade financière... Evidemment, rue Brisout-de-Barneville, personne n'était au courant de cette affaire. Les enquêteurs de la vraie brigade financière ont bien sûr recueilli la plainte de la victime.

Deux autres personnes âgées ont déjà été escroquées de cette manière ces dernières semaines dans l'agglomération de Rouen. C'est pourquoi, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) appelle à la plus grande vigilance. Elle rappelle ainsi que dans tous les cas les policiers demandent toujours à leur interlocuteur de se présenter au commissariat de police.

Quoi qu'il en soit, il est fortement recommandé de faire opposition sur sa carte bancaire en cas de suspicion de fraude ou d'escroquerie.

Grâce au numéro figurant sur le coupon de recharge, l'escroc peut encaisser le montant de la somme sur sa carte bancaire PCS, sans risquer d'être identifié (Illustration)
Grâce au numéro figurant sur le coupon de recharge, l'escroc peut encaisser le montant de la somme sur sa carte bancaire PCS, sans risquer d'être identifié (Illustration)



Mots-clés : Seine-Maritime


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image





PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE