---

Appel à la prudence : rafales de vent et mer agitée du Mont-Saint-Michel à la Belgique


Publié le 27 Novembre 2015 à 15:43 / Actualisé le 28/11/2015 - 15:11

Dans le prolongement des alertes météorologiques diffusées par Météo France, et à l’approche de la saison hivernale, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord lance un appel à la prudence à l’attention de tous les usagers de la mer souhaitant naviguer au large des sept départements côtiers situés entre la baie du Mont Saint Michel et la frontière franco-belge.

Durant les trois jours à venir, prévient la préfecture maritime de Cherbourg, une situation dépressionnaire engendrera un fort vent de secteur ouest qui fraîchira à partir de samedi après-midi pour 30-35 noeuds (55/60 km/h) avec des rafales atteignant 40-45 noeuds (80/90km/h). La mer sera agitée (1.25/2.5m) sur l'ensemble de la zone côtière voire forte à très forte au large (2.5 à 4m localement 6m au nord des îles Anglo-normandes et du Cotentin).

Avec des coefficients de marée de 99 et 95 ce samedi, les conditions de navigation seront particulièrement difficiles en première partie d'après-midi et en deuxième partie de nuit samedi et dimanche au niveau du Raz Blanchard.

Les usagers de la mer sont appelés à la plus grande prudence. Les conditions seront inadaptées aux loisirs nautiques et à la plongée sous marine.

La préfecture maritime rappelle ainsi qu’il convient d’éviter les comportements à risques en respectant notamment les principes fondamentaux de la sécurité en mer :

- consulter la météo marine avant votre départ en mer ;

- consulter les horaires des marées et d’ouverture des ports à marée ;

- connaître la force et la direction des courants dans votre zone de navigation ;

- porter des équipements de flottabilité et de protection thermique en nombre suffisant pour l’ensemble de l’équipage (brassières, vêtement à flottabilité intégrée…), y compris à bord des annexes ;

- disposer d’équipements de sécurité en bon état de fonctionnement et adaptés au type de navire utilisé (fusées de détresse non périmées, balises de détresse, canots de sauvetage…) ;

- utiliser les feux (nuit) et les marques (journée) de navigation dans les conditions réglementaires ;

- disposer de moyens de communication (radio VHF) et d’appel d’urgence vers les CROSS (centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage) ;

- alerter le CROSS (196) de tout problème grave à bord, ou dont vous êtes le témoin ;

- alerter le CROSS avant la traversée d’un dispositif de séparation du trafic (Casquets, Pas de Calais) ;

- prendre toute disposition utile pour supprimer le risque de chute à la mer ;

- ne pas sortir seul en mer, prévenir vos proches de vos intentions et de votre destination.

Les navigateurs ne doivent jamais prendre des risques inutiles en sous estimant les dangers de la mer. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer. 










Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook